Stade Toulousain: 14 matchs sans défaite d’affilée, 20 points d’avance sur le troisième… Toulouse marche sur le Top 14

RUGBY Victorieux dimanche soir à La Rochelle (19-23), le Stade Toulousain a aligné un quatorzième match d’affilée sans défaite en Top 14

Nicolas Stival

— 

Gillian Galan et les Toulousains ont conforté leur place de leader en allant dominer La Rochelle (19-23), dimanche soir
Gillian Galan et les Toulousains ont conforté leur place de leader en allant dominer La Rochelle (19-23), dimanche soir — F. Moreau / AFP

Alors qu’il reste six journées à disputer en Top 14, le Stade Toulousain a déjà pris son billet pour Bordeaux, où se joueront les demi-finales, les 8 et 9 juin. Après son succès à La Rochelle (19-23), l’équipe co-entraînée par Ugo Mola et Régis Sonnes affiche 20 points d’avance sur le troisième, Lyon, qu’elle avait concassé une semaine plus tôt (53-21).

« Ce soir [dimanche] avec pas mal de changements, on a réussi à maintenir un niveau qui nous aide à gagner des matches », apprécie Sonnes. Seul Clermont suit à peu près le rythme, avec sept longueurs de retard tout de même…

Les Rouge et Noir ont porté le record d’invincibilité en championnat à 14 matchs, dont 13 victoires. La période des doublons pendant le Tournoi des 6 Nations n’a pas gêné la marche en avant des Stadistes, malgré le départ de sept internationaux (et trois blessés graves au final : le capitaine Julien Marchand, Dorian Aldegheri et l’Italien Leonardo Ghiraldini).

Près de la moitié de l’équipe type ménagée

En leur absence, le centre néo-zélandais Pita Ahki a explosé, alors que des jeunes comme les talonneurs Peato Mauvaka et Guillaume Marchand ainsi que l’ailier Lucas Tauzin ont montré qu’ils étaient à la hauteur. A La Rochelle, c’est un Toulouse moins brillant que d’habitude, mais inflexible en défense, qui l’a emporté. Et cela sans des cadres comme Kolbe, Huget, Guitoune, Ntamack, Cros, Arnold ou Tekori.

Tous, ou presque, devraient être titulaires dimanche sous le dôme de l’Arena de Nanterre, pour le quart de finale de Champions Cup face au Racing 92. Le premier match couperet d’une saison pour l’heure exceptionnelle.