OGC Nice: «J'espère qu'il ne sera pas trop en jambes», les Aiglons retrouvent Mario Balotelli

FOOTBALL L’OGC Nice se déplace à l’OM ce dimanche à 21 heures

Mathilde Frénois

— 

Mario Balotelli à l'échauffement lors du match entre Nice et Nantes le 30 octobre 2016.
Mario Balotelli à l'échauffement lors du match entre Nice et Nantes le 30 octobre 2016. — BEBERT BRUNO/SIPA

Ils ont partagé son quotidien pendant deux ans et demi. Des mises au vert à la pelouse de l’Allianz Riviera, du centre d’entraînement aux vestiaires, du bus des joueurs aux voyages en avion. Ce dimanche à 21 heures au stade Vélodrome de Marseille, les joueurs de l’ OGC Nice retrouveront leur ancien coéquipier Mario Balotelli. Ils ne se sont pas revus depuis janvier et le mercato d’hiver. Entre joie des retrouvailles et angoisse de faire face à son talent offensif, les Aiglons anticipent leur duel face à l’attaquant italien et sa nouvelle équipe phocéenne.

« Je fais abstraction qu’il y ait Mario ou pas Mario. C’est quelqu’un que j’apprécie beaucoup. J’ai énormément de plaisir à le retrouver », explique son ancien binôme offensif Allan Saint-Maximin. C’est que ces deux-là partagent une vraie amitié. Mercredi, Allan Saint-Maximin publiait une photo avec pour légende « Miss you (tu me manques) ». Message auquel Mario Balotelli s’empressait de répondre : « Tu me manques aussi mon frère. Viens ici à Marseille. » Comme un transfert n’est pas encore en vue, Allan Saint-Maximin a maintenu en zone mixte dimanche dernier : « Après, j’espère qu’il ne sera pas trop en jambes. »

View this post on Instagram

Miss you.. @mb459 @pumafootball

A post shared by Allan SAINT-MAXIMIN (@st_maximin) on

« Il joue avec son cœur »

Les Aiglons connaissent ses fulgurances. Super Mario à Nice, c’est 33 buts inscrits en deux saisons de Ligue 1. Et à Marseille, il a déjà envoyé quatre ballons dans les cages. Avoir côtoyé Balotelli permettra-t-il de mieux le canaliser ? « C’est un atout, estime Pierre Lees-Melou, milieu offensif niçois. Dante, qui effectuera sûrement son marquage, le connaît par cœur. J’espère qu’il ne va pas marquer et rester bien sage. »

Dante corrobore : « Il a d’énormes qualités offensives. Et ça reste un grand ami. Mais sur le terrain, ce sera un joueur assez impressionnant, dit le capitaine rouge et noir. Il n’est pas facile à contenir quand il est en forme. Il va falloir être attentifs par rapport à ça. Il joue tout le temps avec son cœur. On va être cohérents et ne pas le laisser marquer. »

Mais Balotelli n’est pas le seul attaquant marseillais. Florian Thauvin, Lucas Ocampos, Clinton Njie, Dimitri Payet, Valère Germain (ex-Niçois lui aussi) sont tout aussi capables de jouer des tours à la défense azuréenne. « On est conscient de l’importance de ce match, rassure Dante. Il ne faut pas se concentrer sur un seul joueur. »