Tennis: «Je n'ai plus de douleurs mais je dois attendre», Andy Murray n'exclut pas un retour sur le circuit

RETRAITE ANTICIPEE L'ex-numéro 1 mondial avait annoncé en larmes qu'il allait sans doute arrêter sa carrière lors du dernier Open d'Australie

J.L.

— 

Andy Murray
Andy Murray — Andrew Harnik/AP/SIPA

C’était la séquence émotion du dernier Open d’Australie, remporté par Djokovic. Andy Murray en larmes en conférence de presse, expliquant qu’il était trop diminué par ses douleurs à la hanche pour pouvoir allonger sa carrière plus longtemps. Jusqu’à Wimbledon grand maximum, en fonction de ses sensations.

Défait par Bautista-Agut en cinq sets, l’ancien n°1 mondial, boitillant même au repos depuis l’apparition de ses problèmes de hanche en 2017, est repassé par la case opération pour améliorer son quotidien. Et il a donné quelques nouvelles (positives) de sa rééducation aux médias britanniques.

« Je n’ai plus de douleurs à la hanche, alors que j’étais en souffrance depuis longtemps. La rééducation prend du temps mais va dans le bon sens. Il faut juste que j’attende de voir comment ça évolue. Mais je suis beaucoup plus heureux maintenant, et si c’est possible, j’aimerais beaucoup pour voir rejouer ». Une petite porte ouverte à laquelle s’accrocheront les nombreux fans de Grumpy Andy.