VIDEO. Ligue des champions: «Une victoire à laquelle personne ne croyait», l'entraîneur de l'Ajax au 7e ciel

FOOTBALL Le champion des Pays-Bas a donné une leçon au Real Madrid en 8e de finale retour (1-4)

J.L. avec AFP

— 

Les joueurs de l'Ajax ont réalisé l'exploit d'une vie à Madrid.
Les joueurs de l'Ajax ont réalisé l'exploit d'une vie à Madrid. — REX/Shutterstock/SIPA

Le football a changé depuis la dernière épopée mémorable de l’Ajax Amsterdam en Coupe d’Europe avec une équipe d’enfants. C’était en 1995, et la génération des Kluivert, Seedorf, et Overmars​ était allée au bout, battant même le grand Milan en finale. On ne jurera pas que leurs successeurs, les De Jong, De Ligt ou Van de Beek, parviendront à faire aussi bien, mais ils ont déjà laissé une trace profonde dans les esprits, deux ans après avoir poussé jusqu’en finale de Ligue Europa.

« C’est une victoire historique pour l’Ajax, à laquelle presque personne ne croyait, mais nos 4.000 supporters y ont cru, s’est félicité Erik Ten Hag, le coach hollandais. Cette tête de Varane sur la barre transversale suivie de notre (premier) but constituaient le scénario idéal. Nous avons appliqué le plan souhaité en pressant le Real. Grâce à de très bonnes transitions, nous avons réussi à conserver le ballon, ce qui a beaucoup perturbé le jeu du Real ».

Et c’est peu de le dire. Désormais qualifié pour les quarts de finale, l’Ajax peut rêver d’un coup fumant au printemps, en sachant qu’il n’y aura pas de 2e chance. La moitié du onze de Bernabeu, peut-être plus, fera sans doute ses valises cet été, à l’image de l’immense De Jong au milieu. « Je suis fier de l’équipe, de la défense. Je pense que tous les supporters de l'Ajax sont fiers de nous. C’est la meilleure soirée de ma carrière. On va en quarts de finale. Maintenant, il faut faire encore mieux ». Loin d’être impossible, franchement.