Ligue des champions: Humilié à la maison par une grande équipe de l’Ajax (1-4), le Real est éliminé de la Ligue des champions... Revivez le live

FOOTBALL Les Madrilènes vivent une véritable saison cauchemardesque

Aymeric Le Gall

— 

Hakim Ziyech ouvre le score pour l'Ajax contre le cours du jeu au Real...
Hakim Ziyech ouvre le score pour l'Ajax contre le cours du jeu au Real... — JAVIER SORIANO / AFP

Ligue des champions, 8es de finale retour

Real Madrid - Ajax: 1-4 (terminé) 

But: Ziyech (8'), Neres (18e), Tadic (62e), Schöne (71e) pour l'Ajax ; Asensio (71') pour le Real 

23h00: Merci à tous de nous avoir suivi ce soir. Faites de beaux rêves et on se retrouve demain pour un petit match au Parc des Princes entre le PSG et Manchester United. Des bisouuuuuuuuus !!!

93': C'est ter-mi-né !!!! Quel séisme ici à Madrid avec cette humiliation des hommes de Solari face à une grande, une très grande équipe de l'Ajax. 

90': Ah, c'est le rouge pour Nacho. Je n'ai pas trop compris pourquoi. Mais bon, on n'est plus à ça près côté Real. Foutu pour foutu, hein, autant cramer la baraque. C'est aussi ma politique à la fin d'une fête qui a mal tourné. 

87': Ohhhh Ziyech qui manque l'immanquable, à deux mètres des cages de Courtois, le Marocain arrive à expédier ce centre/cadeau de Tadic au-dessus de la barre ! 

84': Excusez ce langage, mais vu le constat ont peut y aller: après s'être fait éliminer en Coupe du roi par le Barça et avoir perdu la course au titre (notamment après la nouvelle défaite dans le Clasico ce week-end), le Real est en train de vivre une vraie belle saison de merde... 

81': La double parade d'Onana sur sa ligne devant Modric puis Bale. Quand ça ne veut pas, ça ne veut pas... 

77': Les supporters madrilènes ont déjà commencé à quitetr le stade, ils ont compris. Ce qui n'excuse en rien leur geste, hein, qu'on se mette d'accord. 

73': Bon, je n'ai même pas eu le temps de vous décrire le but de l'espoir de Marco Asensio (plat du pied croisé au ras du poteau gauche d'Onana), la faute à ce coup franc stratosphérique de Schöne, excentré côté gauche et qui trouve la lucarne opposé de Courtois. Quelle fo-lie. 

71': OH MAIS QUEL BUT DE DINGO DE SCHONE SUR COUP FRANC !!! 4-1 pour l'Ajax, c'est un match de fou.

69': Goooooooooooooooooooool de Marco Asensio ! 

66': SEISME A MADRID, LE BUT EST VALIDE !!!!

63': Ah, l'arbitre fait appel à la VAR. En effet, au tout début de l'action, le ballon semble être sorti en touche (sur le ralenti on voit un Hollandais tenter de sauver le ballon en le poussant du bout du pied mais je crois qu'elle était bel et bien sortie des limites du terrain). 

62': Le Serbe trouve la lucarne d'un plat du pied gauche et crucifie Courtois. 

62': OH MAMAAAAAAAAN CE BUT DE TADIC !!!!!!!!!!!!! 

58': Oh le festival de Karim qui tape un passement de jambes côté gauche et met son vis-à-vis sur les fesses avant d'ouvrir son pied droit dans un angle un peu fermé. Le ballon passe tout tout proche du poteau d'Onana. 

57': A RMC c'est comme dans la cour de récrée, t'as un souffre douleur qui prend tarif H24. Autant à l'école ce n'est pas drôle, autant là ça me fait marrer. 

 

54': L'Ajax a remis le pied sur le ballon après avoir souffert pendant quelques minutes. Comme en première période en fait. 

51': La première réponse de l'Ajax a a failli être la bonne avec cet amour de passe de Tadic (le mec marche sur l'eau ce soir) pour de Jong mais la frappe du futur Barcelonais est repoussée de justesse par Courtois. 

50': Au tour de Benzema de tenter sa chance mais, après un très bon contrôle poitrine, la volée n'est pas cadrée. 

48': Ouhgouuuu la frappe flottante signée Asensio qui passe de peu à côté !! Le Real se jette très clairement à l'attaque. Ils n'ont pas beaucoup le choix non plus. 

47': Quel retour en costaud de Frenkie de Jong sur Modric qui allait percer plein axe ! 

46': Comme en première période, les Madrilènhes partent directement à l'attaque mais la défense hollandaise est bien présente et concentrée pour repousser le premier bon centre de Toni Kroos. 

45': C'est reparti ! 

45': Allez, c'est la mi-temps ! L'Ajax réalise un match époustouflant et à l'heure qu'il est le Real est éliminé de la Ligue des champions. On se retrouve dans un petit quart d'heure pour voir si réveil il y a côté Casa Blanca. 

45': Ah oui, si vous avez raté ça, vous avez raté votre vie. L’âme de Carvajal s’est barrée de Bernabeu et rôde dans les ruelles sombres de la capitale espagnole à l’heure qu’il est.

 

42': Le poteau de Gareth Bale dans une position (sur la ligne de sortie de but) impossible alors qu'il y avait deux Madrilmènes qui agitaient les bras, prêts à recevoir le ballon en retrait ! 

40': Superbe passe de Benzema en profondeur mais Asensio se précipite pour frapper alors qu'un crochet eut été plus dangereux et intelligent. 

39': Le Real est à la ramasse totale, plus aucune organisation, des joueurs sonnés qui bafouillent quand ils ont le ballon (et ils ne l'ont pas souvent), c'est assez dingue ce qu'on voit ce soir. 

38': Je vous ai parlé de la malédiction madrilène quand Sergio Ramos ne joue pas ? 

37': Mouahahah. 

 

35': Ohhh la frappe de Ziyech qui oblige Courtois à se coucher ! Corner pour l'Ajax. Ca sent le K-O, là. 

34': Bale s'emmêle les crayons sur son premier ballon et le public qui le chambre. 

34': En pleurs, Vinicius demande le changement... Là, franchement, c'est cruel pour le Real. 

33': Quand ça veut pas... Vinicius semble s'être blessé à la cheville sur cette action. 

31': Ahhhhh Vinicius qui joue mal le coup... Il avait tout le champ libre pour accélérer (ce qu'il a fait), mais ensuite il aurait pu choisir de servir Benzema sur sa droite plutôt que de pousser sa chevauchée jusqu'au bout et de frapper en bout de course dans le petit filet. 

30': Bon ben voilà, Bale hué lors de sa rentrée. 

29': Blague à part, j'ai hâte de voir comment le stade va accueillir le Gallois après les propos de son agent qui a déclaré cette semaoine dans la presse que le public madrilène devrait baiser les pieds de son joueur au lieu de le huer. Avec des amis (ou des agents) comme ça, pas besoin d'ennemis, c'est ça qu'on dit, non ? 

28': Ok, Solari doit sortir Lucas Vazquez (blessé) et devinez kikicé qui va entrer ? Gareth Bale bien sûr ! Bon ben ce coup-ci, le Real est éliminé :)

27': On en est quand même à un stade où, après une demi-heure de jeu, le Real doit maintenant marquer deux buts pour se qualifier. 

27': C'est con mais je me suis marré instinctivement. 

 

25': Et ce coup-ci c'est Courtois qui repousse la tentative de près de Tadic ! 

22': Popopopopo l'Ajax a bien failli en planter un troisième dans la foulée mais le ballon piqué de Neres fuit le cadre ! 

19': Quel but encore une fois ! Après un festival de Dusan Tadic (pas un demi festival, non, un festoch à base de roulette utile au milieu du terrrain s'il vous plaît !), l'international serbe sert poarfaitement Neres en profondeur, à l'entrée de la surface de réparation. Modric est en retard et ne peut s'interposer pendant que Neres décide d'aller dribbler Courtois et de finir du pied gauche. Quel coup de massue sur la tronche des Madrilènes, le stade est dépité. 

17': MAIS C'EST QUOI CE BORDEL ??? DEUXIEME BUUUUUUUUUUUUUT POUR L'AJAX !!!!

12': Le Frenkie de Jong qui joue déjà son escroc en simulant une faute de Modric pour récupérer le coup franc près de sa surface de réparation. Les supporters du Barça sont en semi-érection devant leur écran. 

10': Le Real est toujours qualifié à l'heure qu'il est (victoire 2-1 à l'aller) mais c'est clairement le pire scénario possible pour Santiago Solari et ses troupes. Dans les têtes, ça va cogiter. 

8': Replay >> Grâce à un super pressing, l'Ajax met le Real dans la mouise et l'oblige à perdre le ballon au milieu du terrain côté gauche. Tadic a alors tout l'espace qu'il veut pour pousser loin le ballon et accélérer jusqu'à l'entrée de la surface madrilène. Là, très intelligement, il sert Ziyech en retrait qui ne se pose pas de question et place un plat du pied du gauche sans contrôle. Petit filet opposé, Courtois a le nez dans le gazon. 

7': OHHHHHH LE BUT DE L'AJAX !!!!! Et si on vivait une soirée de dingo ??? 

5': A la suite d'un délicieux centre venu de la droite signé Carvajal, le ballon retombe au second poteau mais le défenseur central français ne peut faire mieux que de le rabattre sur la barre. C'était chaud dans la défense de l'Ajax ! 

4': LA BARRE SUR CETTE TETE DE VARANE !!!!

3': On sent dans ce début de match qu'il est hors de question dans la tête des Madrilènes de laisser les Hollandais espérer quoi que ce soit ce soir. 

2': Le Real commence ce match avec le couteau entre les dents. Un gros rythme, une équipe qui va de l'avant, le ton est donné. 

1': C'est parti !!!! On veut voir du foot ce soir, histoire de nous faire oublier qu'on va rater l'enquête sans concession de Martin Weill sur la chirurgie esthétique dans le monde. 

20h55: Allez on y est les enfants (oui, j'ai décidé de parler comme Manu Macron désormais) ! Les joueurs pénètrent sur la pelouse du Bernabeu, l'hymne qui fait frissonner la planète entière (hors USA, éventuellement) va pouvoir retentir. 

20h48: Je rappelle que Sergio Ramos est suspendu ce soir. A l'aller, le sale gosse espagnol (oui, j'adore Serge Rame) avait volontairement fait faute pour écoper d'un carton jaune et purger sa suspension en 8e et non en quarts de finale. Résultat, après avoir avoué sa roublardise, le défenseur du Real a été suspendu un match de plus par l'UEFA. Sinon, pour la petite stat' qui va bien: le triple champion d'Europe en titre reste sur trois revers consécutifs en C1 lorsque Ramos ne joue pas. On dit ça, on dit rien. 

20h44: Et voilà la team Ajax, avec De Jong, De Ligt, De Beekt et le soyeux Ziyech.

 

20h40: Le futur barcelonais vient faire un petit coucou à ses futurs haters madrilènes. 

 

20h33: Les compos sont tombées et on commence avec celle du Real. Sans grande surprise, Gareth Bale retrouve sa place préférée: sur le banc. Le coach semble donc avoir entendu la voix d'un vestiaire qui ne ferait plus vraiment confiance aux Gallois. 

 

20h28: Ils sont chauuuuuuuuuds les perdraux ! Voici les centaines d'ultras qui vont foutre le dawa au Santiago-Bernabeu ce soir. Parce que oui, tout le monde le sait, le public madrilène n'est pas connu pour mettre une ambiance de dingue dans son stade. 

 

20h20: Bonsoir mes loubards ! Ca y est, je vais prendre l'antenne pour commencer doucement à alimenter ce live. Juste le temps de terminer mes Penne 4 fromages et je suis tout entier à vous. 

20h00 : Holaaaaaaaaa todos ! Bienvenido en 20 Minutos para seguir el octavo de final entre el Real y el Ajax… Oui bon, c’était juste pour étaler mon niveau d’espagnol, qui est nettement supérieur à mon niveau de hollandais. Bref, bienvenue chez vous pour suivre cette belle affiche, après la victoire madrilène (2-1) au match aller. On se retrouve d’ici quelques minutes, installez-vous confortablement et laissez-moi juste un bout de canap' pour vous commenter tout ça. Dankjewel (merci, en néerlandais) !

La qualif' ou la crise, voilà comment résumer très simplement l’enjeu de ce 8e de finale retour de Ligue des champions pour le Real Madrid. Malgré une victoire (2-1) à l’aller que l’on qualifiera de chanceuse, les hommes de Santiago Solari accueillent l’Ajax d’Amsterdam dans un contexte tendu, après ces deux récentes défaites dans le Clasico (en demi-finale de Coupe du roi et en Liga). Le Real a d’ores et déjà dit adieu à la course au titre en championnat et il ne reste plus que la C1 pour sauver les meubles. Sur le papier, la mission de ce soir ne s’annonce pas des plus compliquées, mais comme le foot se joue aussi (surtout ?) dans les têtes, les Madrilènes ne veulent pas se dire que la qualif' est déjà dans la poche. D’autant qu’au match aller aux Pays-Bas, les joueurs de l’Ajax avaient réalisé un superbe match avant de se faire punir par le froid réalisme espagnol. On suivra également d’un œil le Dortmund-Tottenham (0-3 à l’aller) et, en fonction du scénar', il n’est pas impossible qu’on s’y plonge en profondeur si jamais les Allemands venaient à renverser la tendance.

>> On vous donne rendez-vous sur les coups de 20h20-20h30 pour lancer cette belle soirée de Ligue des champions.