Ligue des champions: Le Barça va passer un «mauvais moment» à Lyon s'il ne joue pas mieux, promet Piqué

FOOTBALL Le leader du championnat d'Espagne s'est imposé petitement face à Valladolid

20 Minutes avec AFP

— 

Messi face à Valladolid
Messi face à Valladolid — Pau Barrena / AFP

Service minimum! Avec un penalty de Lionel Messi et un but chanceux d'Antoine Griezmann, le leader Barcelone et l'Atlético ont battu respectivement Valladolid et le Rayo Vallecano (1-0) samedi en Championnat d'Espagne, regoûtant au succès avant leurs défis européens contre Lyon et la Juventus.

Pas beaucoup d'étincelles pour la 24e journée de Liga: sans brio au Camp Nou, le Barça s'est contenté d'un penalty obtenu par Gerard Piqué et transformé par Messi (43e), auteur de son trentième but de la saison toutes compétitions confondues avant de rater un second penalty (85e).

Quant à l'Atlético, malmené à Vallecas, il n'a dû son salut qu'à une frappe de Griezmann détournée par un défenseur (74e), soit le 18e but du Français cette saison en club.

« Nous n'avons pas bien joué »

Evidemment, dans les deux cas, la manière a laissé à désirer. Mais ces deux victoires relancent le FC Barcelone (1er, 54 pts), qui restait sur trois matches nuls, et l'Atlético (2e, 47 pts), battu lors de ses deux précédentes sorties. Le Real Madrid est provisoirement troisième (45 pts) avant de recevoir Gérone dimanche.

Peut-être les esprits étaient-ils déjà tournés vers les huitièmes de finale aller de Ligue des champions en début de semaine prochaine ? A domicile, le Barça a livré une performance poussive face à la défense à cinq très resserrée de Valladolid. 

« Nous n'avons pas bien joué, c'est vrai a expliqué le défenseur Gerard Piqué au micro de la chaîne espagnole Movistar. Nous devons nous améliorer, c'est clair, les sensations n'ont pas été bonnes du tout. Nous devons être meilleurs mardi sinon nous passerons un mauvais moment. Si nous ne donnons pas de vitesse au ballon, si nous n'avons pas assez de possession, si nous ne contrôlons pas le jeu pour nous créer des occasions, nous devenons une équipe plus faible. Mardi, nous aurons une autre bataille à livrer en Ligue des champions (à Lyon) pour essayer d'obtenir un bon résultat en vue du match retour. »