Stade Rennais-ASSE: Les Bretons font le plein de confiance avant le choc face au Bétis

FOOTBALL Les Bretons se sont imposés sur leur terrain face à Saint-Etienne (3-0) ce dimanche 

Jérôme Gicquel

— 

Les Rennais félicitent l'attaquant M'Baye Niang qui a ouvert le score d'une tête puissante face à Saint-Etienne.
Les Rennais félicitent l'attaquant M'Baye Niang qui a ouvert le score d'une tête puissante face à Saint-Etienne. — JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP
  • Le Stade Rennais a lourdement battu Saint-Etienne (3-0) ce dimanche, un concurrent direct dans la course à l'Europe.
  • Les Bretons préparent idéalement le choc face au Betis Séville jeudi en Ligue Europa.
  • Seul point noir de la soirée, la sortie sur blessure de Siebatcheu et de Bourigeaud.

Février a beau être le mois le plus court de l’année, il a tout du marathon pour le Stade Rennais avec huit rencontres au programme. Et force de constater que les Bretons le commencent de la plus belle des manières. Après la victoire face à Amiens et la qualification à l’arraché face à Lille mercredi soir en Coupe de France, les hommes de Julien Stéphan ont poursuivi sur leur lancée en s’imposant face à Saint-Etienne ce dimanche (3-0), un concurrent direct dans la course à l’Europe. «On a fait un match solide. On savait que Saint-Étienne allait être difficile à jouer et on a réussi à mettre beaucoup d’intensité», a réagi le milieu Clément Grenier à l’issue de la rencontre.

Alors certes le score est flatteur pour les Bretons, la rencontre ayant été dans l’ensemble assez équilibrée. C’est M’Baye Niang qui a ouvert le score pour les Bretons d’une tête puissante sous la barre de Ruffier (20e). Les Stéphanois ont ensuite été tout proches d’égaliser mais la frappe de Diony touchait le poteau (27e) avant que Subotic ne manque l’immanquable juste avant la mi-temps.

Ben Arfa et Hunou scellent le score en fin de match

Au retour des vestiaires, la rencontre a été plus hachée, marquée notamment par les expulsions du coach stéphanois Jean-Louis Gasset, furieux après les décisions arbitrales, et celle de Romain Hamouma.

C’est en toute fin de rencontre que les Rennais ont scellé leur victoire. D’abord sur un penalty de Ben Arfa, accordé après l’utilisation du VAR, avant qu’Hunou n’achève définitivement Saint-Etienne dans les arrêts de jeu.

Siebatcheu et Bourigeaud sortent sur blessure

Grâce à cette victoire, le Stade Rennais (7e) se replace dans la course à l’Europe, revenant à un point de son adversaire du soir. Il prépare aussi idéalement le choc de jeudi face au Bétis Séville, lourdement battu par Leganés dimanche (3-0).

«On envoie un message fort, c’est bien. Maintenant la décision se fera jeudi sur le terrain», a réagi le gardien Tomas Koubek. Premier buteur de la soirée, M’Baye Niang met quant à lui en garde ses partenaires. «Cette victoire fait plaisir bien sûr mais il ne faudra pas tomber dans l’excès de confiance».

Seule ombre au tableau après cette victoire, la sortie sur blessure de l’attaquant Jordan Siebatcheu et du milieu Benjamin Bourigeaud.