Amiens-PSG: Cavani et Mbappé font le job... Paris s'impose largement... Le match à revivre en direct

FOOTBALL Les Parisiens veulent effacer la défaite de cette semaine en coupe, tout en se ménageant au coeur d'un calendrier chargé...

N.C.

— 

Cavani et Mbappé lors de PSG-Amiens le 20 octobre 2018.
Cavani et Mbappé lors de PSG-Amiens le 20 octobre 2018. — Anne-Christine POUJOULAT / AFP

AMIENS - PSG : 0-3
Cavani 57e (sp), Mbappé 70e, Marquinhos 79e

18h56C'est l'heure de se quitter les loulous. Merci à tous d'avoir suivi ce match avec nous, on se retrouve demain pour la suite et la fin de cette journée. Il y aura notamment un OM-Monaco très sympa, entre la pression énorme sur Marseille et Garcia et les probables débuts de Fabregas avec l'ASM. Bonne soirée à tous, des bécots. 

18h54: La réac de Draxler >> «C'était important de réagir. Pas facile en première période, c'est vrai, et on l'avait vu aussi contre Guingamp nos adversaires nous laissent très peu d'espaces. Beaucoup vont jouer comme ça, il faut s'habituer. Mon double contact ? Il n'y a pas que Mbappé qui est technique :)» 

18h51: L'actu immédiate pour les Parisiens, c'est un départ demain pour le Qatar avant de retrouver Guingamp, cette fois en championnat, samedi prochain. Les Amiénois eux vont devoir regarder ce que fait Dijon demain pour savoir s'ils restent au-dessus de la zone de relégation ou non. 

92eFINITO. Après une première période compliquée, le PSG s'impose largement à Amiens, réduit à dix. 

89e: Première fois depuis novembre que le PSG met trois buts dans le même match en championnat. Mine de rien. 

87e: En revanche, chaque match qui passe je me demande toujours plus ce que fait Choupo-Moting dans cette équipe... Il a l'air très gentil, hein, Eric Maxim, mais ses entrées en jeu c'est vraiment pas ça. Beaucoup trop limité pour apporter quoi que ce soit (et on parle même pas de la LdC).

85e: Oh Cavani. S'il me la mettait celle là j'en pétais mon ordi. Centre laser de Draxler, reprise de volée à mi-hauteur de l'Uruguayen. Elle était bien partie du pied mais pas du tout cadrée. 

83e: Même si l'impression visuelle est un peu moins bonne en ce moment, ça reste monstrueux ce qu'il fait le gosse. 

 

81e: Dani Alves qui veut le sien aussi ! Mais sa frappe de loin est trop écrasée. Bon au moins lui il tente, hein Marco. 

79eDraxler mais quel joueur ! Un peu de réussite, certes, mais l'Allemand passe entre trois défenseurs tout en technique et sert Marquinhos, qui marque du gauche. 3-0, il va être temps que ça s'arrête pour Amiens. 

77e: Otero et Bodmer ont aussi le droit d'aller se défouler. A 0-2 et à 10, c'est moins cool quand même. 

76e: Verratti rentre à l'écurie lui aussi. La Kurz «monte au jeu», comme disait un ancien collègue nordiste (Romain, si tu m'entends). 

74e: Diaby pas loin du 3e ! Délice de passe de Draxler à l'origine (comme d'hab), centre en retrait de Meunier et Diaby qui malheureusement pour lui est sur son pied droit... Ça s'est vu, et Dibassy a sauvé juste devant Gurtner. 

72e: Diaby remplace Di Maria. Pas le dernier changement, IMO. 

71e: Double contact sympatoche de Draxler au départ de l'action aussi... Allez c'est plié, on remballe, merci au revoir. 

70eEt le voilàààààà le deuxième but du PSG ! Signé Mbappé, sur un super centre cette fois de Cavani qui l'a mis parfaitement dans la course de son coéquipier. 

69e: Le retour d'Edi le magnifique.

 

68e: Allez hop, un deuxième but et Tuchel fait entrer le banc. 

66eLe rouge pour Amiens ! Adenon sèche Mbappé et prend un deuxième jaune, normal. Là, c'est mission impossible pour les Picards. 

64e: Mais nan mais sérieux ? Lefort peut >>
1- Frapper au but;
2- Décaler sur sa gauche pour un bon centre;
3- Jouer dans l'axe offrir une position de frappe encore meilleure à un pote;
Et il choisit l'option 4- Balancer un ballon au 8e poteau pour personne

61e: Va falloir un petit miracle pour Amiens, quand même. Ou des erreurs individuelles. 

59e: Blin a pris un carton pour contestation au passage. Il disait à l'arbitre qu'il avait touché le ballon de la poitrine et non du bras. Dur de bien voir les images, honnêtement. 

58e: C'est à l'arrache, mais voilà Paris sorti de la panade. Attention à pas faire comme contre Guingamp, maintenant. 

57eCAVANI LE MET ! Contre-pied parfait sur Gutner. 

55eOh le péno pour Paris ! Draxler joue un corner à ras de terre au niveau du point de penalty pour Di Maria, l'Argentin se rate un peu mais le ballon tape la main d'un Amiénois, semble-t-il. 

53e: ZZZZZZZZzzzzzzzzzZZZzzzzzz (vous me réveillez s'il se passe un truc?)

51e: Mais frappe Kyky ! Bon, y'avait du monde, mais sûr qu'il y avait une petite place pour un ballon enroulé. 

50e: Sauf que ce sont Choupo, Nkunku et Kurzawa qui sont en train de s'échauffer. Sérieux ? 

49e: Je vote pour l'entrée de Diaby en 2e pour booster tout ça. Nan? 

47e: Le ceeeeeentre de Di Maria qui file devant le but sans que personne ne le prenne. D'habitude Cavani ne rate pas ça, mais là il y a pas cru.

46eOn est reparti à la Licorne. 

17h59: Voilà voilà. 

 

45e+2: Et c'est la pause. Grosse frayeur pour le PSG juste avant de rentrer aux vestiaires. On se retrouve dans quelques minutes. 

45e+1: L'énoooorme occasion pour Amiens !! C'est parti du camp parisien, contre à mille à l'heure, ça se termine par une frappe de Gnahoré à bout portant sortie par Areola. 

43e: La tactique de Guingamp, en 6-3-1 au Parc l'autre jour, a fait des émules. Là c'est plus du 5-4-1 mais les lignes sont tellement basses que y'a moins d'espace dans le camp d'Amiens que dans une chambre de bonne sous les toits (à 850€) à Paris. 

41e: Cavani qui a le ballon hors de la surface > Perte de balle assurée. 

39e: Carton pour Adenon, Cavani se relève pour aller se friter. Bon les gars, on arrête un peu là ? 

38e: Pouah la grosse charge sur Mendoza là. Ça se tend sur le terrain depuis quelques minutes. On préfère quand ça joue un peu au foot...

36eYapapéno. Ce sera un corner pour les Parisiens... qui ne donne rien. 

35e: Alors que les Parisiens réclament un penalty pour un accrochage sur Mbappé, pendant que Di Maria était en train de frapper. L'arbitre essaie de communiquer avec ses assistants mais l'oreillette déconne, visiblement. 

34eVoilà une occase !! Enorme prise de balle de Mbappé sur un contrôle orienté, il accélère, décale Di Maria, qui frappe fort depuis le côté gauche. Gurtner s'envole pour la sortir. 

32e: Je viens de remarquer que l'arbitre du match s'appelait Florent Batta... et donc je suis allé vérifier. Oui, c'est bien le fils de Marc, si vous vous posiez la question. 

30e: Mbappé et Cavani ont disparu depuis 10 minutes. Et Alvès a du mal à peser au milieu. Voilà, c'était mon analyse de la demi-heure de jeu. 

28e: Ah, Areola a un peu piétiné Dibassy après cette sortie aérienne sur un corner. Rien de trop méchant pour le défenseur picard. 

26e: On ouvre le débat (et les copies).

 

23e: Les débats s'équilibrent un tout petit peu là. Enfin, Amiens n'a pas beaucoup plus le ballon mais disons que le PSG se montre moins dangereux.

20e: Verratti, tu pourrais le mettre à 5 mètres des cages sans opposition, il refuserait de frapper quand même. C'est limite maladif, à ce niveau-là. 

18e: Thiago Silva qui coupe une passe au niveau du rond central. Si elle passait, Gnahoré partait seul au but. 

16e: Ouuuh voilà une bonne passe ! Elle est de Verratti, évidemment. Dosage parfait pour Mbappé, qui déclenche vite. Gurtner se couche. 

15e: Ça se rapproche quand même pour Paris. Encore une belle combinaison là entre Mbappé et Bernat, mais le ballon est repoussé par la défense. 

13eNon mais Cavani comment tu peux faire un centre aussi nuuuuul... Il a tout le temps d'ajuster sur un ballon en profondeur de Verratti, mais il met une saucisse dans les bras de Gurtner. Et en plus il reproche à Mbappé de pas avoir plongé, genre c'est de sa faute. Avec les rôles inversés ça aurait été plus simple. 

12e: Mignon Timité qui tente un grand pont entre Marquinhos et Thiago Silva. Ça n'a pas marché bien sûr. 

10e: Et Cavani dangereux à son tour. Sur un super ballon par dessus de la défense de Bernat, l'Uruguayen se jette mais ne peut ajuster sa reprise acrobatique. 

8eL'arrêt de Gurtner !! Belle combinaison Di Maria-Bernat-Draxler sur corner, l'Allemand frappe fort de près et le gardien amiénois se couche bien. 

6e: Meunier qui se prend une soufflante de Tuchel dans la foulée... C'est vrai que c'était assez mal défendu encore cette histoire (je dis encore parce que contre Guingamp l'autre jour c'était une blague). 

5eOH la frappe de Lefort ! Le ballon traînait, le latéral amiénois ne s'est pas posé de question et a mis une grosse mine du gauche. Dommage, y'avait la place de s'appliquer un peu et de cadrer. 

4e: Canal nous apprend que Rabiot va bien partir avec le reste de l'effectif en stage au Qatar, demain. Ils vont tellement le réintégrer en février sous la pression de Tuchel... 

3e: On va voir comment Mbappé se débrouille pour son retour sur un côté, aussi. Il n'a pas été supra convaincant en pointe lors des deux premiers matchs de reprise. 

1èreCoup d'envoi à Amiens. 

16h57: Largement de quoi se faire entendre à la Licorne. 

 

16h54: Les joueurs sont sortis des vestiaires... Ça va pas tarder à partir. 

16h51: «Ton maillot, ton sweat, ton short, tes chaussettes! Donne-nous un truc Kyky!»

 

16h47: Les mots du coach allemand avant ce match... et après la défaite de Guingamp. 

 

16h43: Concernant le milieu de terrain parisien, la principale piste aujourd'hui mène au jeune allemand Julian Weigl. Il a 23 ans, joue à Dortmund et Tuchel le connaît bien sûr très bien. Mais son club n'est pas pressé de s'en séparer. 

16h41: Et pour Amiens... Le petit Timité en pointe, toujours en l'absence de Konaté.

 

16h38: On commence tout de suite avec les compos. Comme annoncé, pas de Neymar côté PSG. Après Marquinhos, c'est au tour de Dani Alvès de venir dépanner au milieu. Tuchel continue de bricoler en attendant un éventuel renfort. 

 

16h35: Allez on est parti... 

16h00: Le temps d'un petit chocolat chaud et on se retrouve pour la prise d'antenne. A tout de suite. 

16h00: Amiens, 17e et premier non relégable, espère de son côté grapiller un petit quelque chose qui lui ferait le plus grand bien au moral. 

16h00: Les Parisiens sont en déplacement à Amiens, avec pour objectif de réenclencher la marche avant suite à la défaite surprise en Coupe de la Ligue cette semaine face à Guingamp. 

16h00SALUT la compagnie. En forme ? Ce début de week-end se passe comme vous voulez ? Soyez les bienvenus chez nous pour suivre le traditionnel match du samedi 17h00, avec la non moins traditionnelle présence du PSG. 

L'élimination face à Guingamp en Coupe de la Ligue, cette semaine, est loin d'être un drame en soi pour le PSG. C'est juste que cela fait un peu tâche d'avoir perdu contre le bon dernier du championnat au Parc des Princes, même si on ne risque pas de revoir un tel scénario de si tôt (trois penalties accordés aux Bretons). La reprise de la marche avant est attendue cet après-midi à Amiens, dans une Ligue 1 que le club parisien domine outrageusement. Attention à gérer la fatigue, tout de même, au coeur de ce mois de janvier très chargé. Tuchel y veille, et devrait notamment reposer Neymar. Il lui reste toujours Cavani, Mbappé, Draxler et Di Maria pour faire la différence au stade de la Licorne.

>> On se donne rendez-vous après le biathlon pour suivre ce match ensemble...