L’arroseur arrosé: Un Brésilien tente de voler le portable d’une combattante MMA et se fait rouer de coups

MMA Pourtant on le dit et on le répète à l'école des voleurs : « toujours bien choisir sa cible »...

A.L.G.

— 

La combattante Polyana Viana dans l'octogone.
La combattante Polyana Viana dans l'octogone. — Joe Scarnici / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Il voulait repartir avec un portable gratos, il aura juste gagné des torgnoles. Samedi soir, dans un quartier de Rio de Janeiro, un voleur à la sauvette s’est trompé de cible au moment de se décider à voler un téléphone portable. En se présentant derrière une femme qui attendait son taxi et en lui braquant un faux pistolet dissimulé dans la poche de sa veste, un Brésilien a eu la surprise de tomber sur la combattante de MMA, Polyana Viana.

La suite, c’est elle qui le raconte le mieux. « Quand je l’ai vu il était vraiment tout près. Il m’a demandé l’heure, je lui ai donné, mais il n’a pas bougé. "Donne-moi ton téléphone. Ne bouge pas, je suis armé", a-t-il dit. Il a fait le geste de mettre sa main sur un pistolet mais je me suis rendu compte que l’objet était trop mou, a déclaré Viana à MMA Junkie. Il était vraiment très près alors je me suis dit : ''Si c’est une arme, il n’aura pas le temps de tirer''. Alors je me suis levée et je lui ai envoyé deux coups de poing et un coup de pied puis après un étranglement arrière je l’ai assis au sol et je lui ai dit : ''Maintenant on attend la police''. »

Après avoir cru pouvoir s’en tirer avec un téléphone portable dernier cri, le voleur a vite compris qu’il n’avait plus les cartes en main. « Il n’a pas du tout réagi après avoir pris les coups de poing, poursuit la combattante. Je pense qu’il a eu peur. Il m’a demandé de le laisser partir. Je lui ai dit non. C’est lui qui m’a alors demandé d’appeler la police. Il a eu peur que je le frappe davantage je pense ». A voir l'état de son visage, on comprend la raison de ses craintes.