Journal du mercato: Monaco presque d'accord avec Fabregas... Chelsea s'offre Pulisic pour 64 millions

FOOTBALL Toutes les infos les plus sûres et les rumeurs les plus folles sont sur 20 minutes...

J.L.

— 

Cesc Fabregas face à Burnley
Cesc Fabregas face à Burnley — SIPA

Mercredi 2 janvier

Chelsea dégaine 64 millions pour s'offrir Pulisic

Le mercato hivernal commence au taquet avec, dès le 2 janvier, l'annonce officielle du transfert de l'Américain Christian Pulisic de Dortmund vers Chelsea. C'est le club allemand qui a dégainé en premier le tweet pour annoncer l'info ce matin. On parle donc de 64 millions d'euros et d'un prêt automatique à Dortmund jusqu'à la fin de la saison. Enfin, c'est ce qu'on a cru comprendre en lisant ce tweet alors qu'on a fait espagnol LV2. 

Monaco s’active sur Fabregas… et Mamadou Sakho

Plombé par son recrutement estival et toujours en position de relégable, Monaco s’est décidé à frapper fort pendant le mercato pour sauver sa peau en L1. La piste Fabregas, déjà annoncée avant les fêtes, serait même sur le point de se concrétiser selon l'Equipe, l’Espagnol s’étant déjà mis d’accord pour un salaire de nabab et une prime à la signature de 10 millions d’euros. Seul souhait de l’ancien milieu des Gunners ? Jouer son 500e match avec Chelsea (où il ne compte plus), avant de partir. Ça pourrait être le cas en Cup ce week-end. Désireux également de se renforcer derrière, Monaco s’intéresse à ce poste à Mamadou Sakho, revenu en Bleu cet automne.

Kombouaré bientôt entraîneur de Dijon ?

Olivier Dall’Oglio licencié presque à contrecœur après trois superbes années à Dijon, c’est l’ancien milieu de terrain lyonnais David Linarès qui se charge d’animer les sessions avant la reprise en Coupe de France ; mais Olivier Delcourt, le président du DFCO, ne compte pas attendre des semaines pour annoncer le rôle du nouvel entraîneur. Le favori, selon l’Equipe ? Antoine Kombouaré, habitué des missions sauvetage à hauts risques. Le Kanak sort lui aussi d’un beau mandat en Bretagne et serait chaud pour se relancer dans le bain tout de suite.

Arsenal veut garder Ramsey

Courtisé par la moitié de l’Europe pour des raisons qui nous échappent même s’il s’agit d’un beau joueur de foot, Aaron Ramsey va-t-il quitter Arsenal à six mois de la fin de son contrat ? Le milieu pisté, entre autres, par le PSG continue d’avoir du temps de jeu en Angleterre, il a même marqué mercredi face à Fulham, et Unai Emery ne semble pas pressé de s’en séparer au vu de ses déclarations au coup de sifflet final : « Pour l’instant, il travaille ici avec nous et oui, je pense [qu’il va rester jusqu’en juin, ndlr]. Aujourd’hui, il a joué 15 minutes et il a marqué. Il nous aidés à obtenir ce bon résultat. Je veux qu’il conserve cette concentration lorsqu’il joue. »