La poisse: Armel Le Cléac'h a chaviré avant de se réfugier en sécurité dans son navire

ROUTE DU RHUM Le skipper français connaît un début de course très compliqué...

A.L.G. avec AFP
— 
Armel Le Cléac'h connaît un début de Route du Rhum compliqué.
Armel Le Cléac'h connaît un début de Route du Rhum compliqué. — LOIC VENANCE / AFP

Cette Route du Rhum 2018 se montre dure avec celles et ceux qui ont osé l’affronter. Mardi, c’est le maxi-trimaran skippé par Armel Le Cléac'h (Maxi Banque Populaire IX) qui a chaviré au large des Açores mais le marin est sain et sauf, comme l’a annoncé son équipe dans le tweet publié ci-dessous. Après avoir dû s'arrêter dimanche, juste après le départ de la course, pour réparer un petit problème technique, voilà une nouvelle mésaventure pour le marin breton. 

Le Cléac’h, l’un des grands favoris de cette course transatlantique en solitaire avec son bateau volant de toute dernière génération, naviguait sur cinq mètres de creux avec des vents de 30-35 nœuds (55-65 km/h). « Le bateau semble avoir chaviré suite à la rupture de son flotteur bâbord », rapporte son équipe.