Ligue Europa: Après un an et demi au placard, Hatem Ben Arfa offre la victoire au Stade Rennais

FOOTBALL L’ancien joueur du PSG a transformé le penalty de la victoire dans les arrêts de jeu face aux Tchèques de Jablonec…

Jérôme Gicquel

— 

Hatem Ben Arfa a signé un retour victorieux sous le maillot rennais en marquant le penalty de la victoire.
Hatem Ben Arfa a signé un retour victorieux sous le maillot rennais en marquant le penalty de la victoire. — JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP
  • L’attaquant a enfin refoulé les terrains, un an et demi après son dernier match avec le PSG.
  • Nouvelle recrue du Stade Rennais, Hatem Ben Arfa a offert la victoire à son équipe ce jeudi en Ligue Europa.
  • Un scénario idéal pour le joueur qui retrouvera ses anciens partenaires parisiens dimanche après-midi au Roazhon Park.

Hatem Ben Arfa is back ! Cela faisait près d’un an et demi que l’attaquant n’avait pas foulé les pelouses pour un match officiel. Sa dernière sortie remontait au 5 avril 2017 au stade d’Ornano à Caen lors d’un quart de finale entre Avranches et Paris (0-4). Pour son retour à la compétition face au club tchèque de Jablonec en Ligue Europa, la nouvelle recrue du Stade Rennais ne pouvait rêver d’un meilleur scénario.

Entré en jeu à la 65e minute à la place de Jérémy Gélin sous les acclamations des 20.628 supporters du Roazhon Park, l’ancien joueur parisien s’est d’abord fait assez discret dans le jeu, malgré quelques accélérations et gestes techniques bien sentis dont il a le secret. Alors que la rencontre semblait mal embarquée pour les Rennais, Hatem Ben Arfa a finalement endossé le rôle de sauveur en inscrivant dans les arrêts de jeu le penalty de la victoire (2-1), après une faute sur Theoson Siebatcheu.

« Un grand champion » selon Sabri Lamouchi

« Je l’avais dit qu’il n’avait pas besoin de 90 minutes pour nous donner la victoire et il m’a donné raison ce soir », s’est réjoui le coach Sabri Lamouchi à l’issue de la rencontre. « Il apporte une âme supplémentaire à cette équipe et il a aussi pris ses responsabilités ce soir. C’est la preuve que c’est un grand champion », a ajouté le coach rennais.

Nouvelle idole du Roazhon Park, Hatem Ben Arfa a même eu le droit de lancer le clapping de la victoire, preuve de son nouveau statut.

Dimanche après-midi, il aura encore l’occasion de briller face à ses anciens partenaires parisiens qui se déplacent en Bretagne. « Il n’est pas encore prêt à démarrer mais les quelques éclairs que l’on a vus ce soir me permettent de penser qu’il est de mieux en mieux », a estimé l’entraîneur rennais. Les supporters en frissonnent déjà.