Aucun des 1.600 conseillers techniques sportifs «ne perdra son emploi», assure Roxana Maracineanu

POLITIQUE Ce qui n'empêche que les choses vont devoir changer.... 

N.C. avec AFP

— 

Roxana Maracineanu, nouvelle ministre des Sports, lors de son premier Conseil des ministres, le 5 septembre 2018.
Roxana Maracineanu, nouvelle ministre des Sports, lors de son premier Conseil des ministres, le 5 septembre 2018. — LUDOVIC MARIN / POOL / AFP

Aucun des 1.600 conseillers techniques sportifs (CTS) visés par un projet d'économies de Matignon «ne perdra son emploi», a affirmé lundi la nouvelle ministre des Sports Roxana Maracineanu après un long entretien avec le Premier ministre Edouard Philippe.

A sa sortie de Matignon, l'ancienne championne de natation, qui avait jugé «très brutale» la publication de la lettre de cadrage fixant un objectif de 1.600 suppressions de postes dans son ministère, a toutefois annoncé le lancement d'une «concertation» sur l'«évolution» de la gestion des CTS. Elle a précisé qu'elle en présenterait les résultats «fin octobre».

Le Premier ministre rassurant sur le budget du sport

«Je tiens à réaffirmer qu'aucun des 1.600 CTS évoqués dans le document dont vous avez eu connaissance ne perdra son emploi», a assuré Roxana Maracineanu, qui a été nommée mardi à la place de Laura Flessel, avant de préciser que «ce ne seront pas des suppressions de postes». «Tout le monde est d'accord pour dire que leur mode de gestion doit évoluer en concertation avec l'ensemble des acteurs et dans le respect du rôle et des prérogatives de chacun», a-t-elle ajouté.

Indiquant que le Premier ministre l'a «assuré de sa volonté d'avoir un budget du sport à la hauteur des enjeux», la ministre a également annoncé qu'elle lançait «des discussions sur la gestion des taxes» avec le ministre du Budget Gérald Darmanin et fera «des propositions sur ce sujet avant la présentation du PLF pour 2019».