Bouc-émissaire: Geoffrey Jourdren a hésité à attaquer Canal en justice (à cause de Julien Cazarre)

FOOTBALL Le gardien de Nancy confie à France Football avoir très mal vécu les chroniques de l'humoriste...

J.L.

— 

Geoffrey Jourdren.
Geoffrey Jourdren. — PASCAL GUYOT / AFP

C'était la tête de turc préférée de Julien Cazarre bien avant Stéphane Ruffier ou Ali Ahamada. Pour la première fois, Geoffrey Jourdren, qui n'est plus le sujet de moquerie préféré de l'humoriste de Canal + depuis qu'il entame doucement sa fin de carrière à Nancy, est revenu sur les nombreux sketchs de J+1 dans une interview accordée à France Football.

Et c'est peu de dire qu'il n'a pas toujours bien vécu les blagues de Cazarre, même s'il y va un peu fort, peut-être: «Je n’ai pas peur de le dire: il (Julien Cazarre) a brisé ma carrière. Je faisais partie de ses cibles chaque semaine et, à chaque fois, le lendemain, tout le monde m’en parlait… Je me suis demandé si je n’étais pas devenu un poison pour mes coéquipiers. C’est devenu tellement difficile à vivre que j’ai demandé de l’aide à mon club. J’étais à deux doigts d’attaquer Canal + en justice.»

 

Mots-clés :