Champions Cup: Le Racing craque en toute fin de match... Le titre pour le Leinster... La finale en revivre en direct

RUGBY Les Racingmen reviennent à la conquête de l'Europe, deux ans après leur finale perdue...

N.C.

— 

Teddy Thomas lors de la finale de Coupe d'Europe entre le Racing 92 et  le Leinster, le 12 mai 2018 à Bilbao.
Teddy Thomas lors de la finale de Coupe d'Europe entre le Racing 92 et le Leinster, le 12 mai 2018 à Bilbao. — GABRIEL BOUYS / AFP

LEINSTER - RACING 92 : 15-12

19h52Merci d'avoir suivi ce match ici, rendez-vous vers 20h30 pour la Ligue 1, je compte sur vous. Bonne soirée à toutes et à tous, des bises !

19h50: Je resterais bien regarder les joueurs du Racing pleurer devant la remise de la Coupe aux Irlandais, mais je dois aller chercher à manger avant le multiplex de Ligue 1 tout à l'heure. On va donc s'arrêter là, si vous le voulez bien. C'est pas comme si l'ambiance était plombée de toute façon... 

19h47: Au passage, le Leinster rejoint le Stade Toulousain au palmarès de la Coupe d'Europe, avec un 4e titre. 

19h45: Les dernières secondes du match, avec le drop de la dernière chance de Talès. Le genre de truc qu'on ne met jamais... 

 

19h43Laurent Travers >> «Bien sûr grosse déception, ce genre de match c'est un jeu d'échec. Ils ont fait ce qu'il fallait, nous il nous a manqué un petit rien qui fait la différence». 

19h41: La réac de Chavancy sur France TV >> «Il a pas manqué grand chose, la discipline un peu dans les 20-25 dernières minutes. Perdre une finale comme ça, y'a beaucoup de frustration. On n'a pas su gagner, il faut qu'on se relève maintenant pour la fin du championnat. J'espère qu'on en aura la force. On voulait cette première étoile». 

19h38: C'est pas vrai... Match hypra fermé, on savait que ça pouvait finir comme ça mais se faire passer devant pour la première fois à une minute de la fin et terminer là dessus, c'est cruel. 

80eTalèèèèèèèèèès le drop de la dernière chance NNAAAAAAAAAAAAAAAANN c'est raté !! L'arbitre siffle dans la foulée c'est terminé ! 

80eLe Racing met tout ce qui lui reste dans la baston !! Mais on est à 40 mètres de la ligne il va falloir un miracle

79eNacewa, qui a pris le relais de Sexton pour botter, la met !! 15-12, première fois que Leinster passe devant à une minute de la fin, c'est terrible. 

78eNaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaan pénalité pour Leinster à 10 mètres des poteaux. BALLE DE MATCH. 

77e: Nakarawa qui vient voler une touche cruciale, et Thomas qui repart en touche direct dans la foulée... Les mecs sont magiques. Elle pourrait coûter cher celle là !

75eNacewa entre les perches... 12-12, on va finir en prolong' c'est pas possible. 

74e: Non Non Non Non Non Non Non Non Non Non, les Français encore pénalisés.... 

73e: L'armée irlandaise débarque dans les 22... Je sais pas si je vais pouvoir tenir 7 minute en apnée. 

71eÇA PAAAAAASSSSSSSSSE ! Vu la gueule du match, 12-9 à 10 minutes de la fin c'est énorme. 

71e: Allez ils sont mieux là les joueurs du Racing ! Nouvelle pénalité, en coin, à 25 mètres...

70e: Plus étouffante encore la fin de match, svp...

69e: Mais c'est pas vrai on la rend aux Irlandais à 10m de l'en but ?§§!!

67e: Les avants du Racing avancent millimètre par millimètre, mais ils avancent quand même. On arrive dans les 22... C'est maintenant ALLEZ !

64eAaaah ça frôle le poteau, mais ça ne passe pas pour Iribaren. On en reste à 9-9. 

63e: AH, pénalité sur la ligne médiane pour le Racing. C'est le moment mon petit Teddy. 

61e: 20 minutes à jouer... C'est tendu de chez tendu sur le terrain, personne n'ose tenter ne serait-ce qu'un petit quelque chose. Elle viendra d'où la lumière ?? 

59e: Mais non Le Roux t'as pas le droit cet en avant ! Sérieusement... On passe d'un ballon de contre à une séquence où on va prendre la marée, c'est malin. 

57e: Aie aie aie, le Racing encore pénalisé. Sexton la rate, heureusement, mais va falloir resserrer tout ça. Parce que s'ils perdent la discipline, c'est mort ils reverront pas le Leinster. 

56e: On se plaint (un peu), mais qu'est-ce que ça défend bien. Impressionnant des deux côtés, y'a personne qui lâche un centimètre. 

55e: Beaucoup, c'était pas le bon match pour ça. Mais un petit pour le Racing, on prend ouais. 

 

54eEt cette fois ça passe. 9-9, balle au centre. 

53e: Les Racingmen encore à la faute... ZzzzZzZ va pas falloir en faire trop les gars hein. Sexton y retourne.

51e: C'était mignon cette percée de Henshaw. Encore plus parce qu'elle était à 50m de l'en but du Racing. Bref, c'est toujours aussi fermé ce match alors on se contente de ce qu'on a. 

49e: Oula, c'est COM-PLE-TE-MENT raté par l'Irlandais. A ce point-là, c'est rare. On n'avait plus vu ça depuis qu'il est parti du Racing... Tant mieux pour les Franciliens, qui restent devant.

48e: Pénalité à 50m face aux poteaux. Pas de quoi faire peur à Sexton, qui va la tenter. 

46eTrois points de plus pour Iribaren, la seconde période repart exactement comme la première. 9-6. 

45e: Rha non, Chavancy qui peut pas transmettre sur un pas à Thomas, du coup l'ailier reçoit le ballon complètement arrêté. Dommage... Pénalité quand même pour le Racing.

44e: La grosse séquence du Racing dans le camp irlandais ! Alleeeeeeeeeez

42e: Laurent Travers a dit avant de reprendre qu'il fallait essayer de tenir plus le ballon. Mon analyse >> Je confirme. 

41eON EST REPARTI A BILBAO. 40 minutes pour un titre.

18h45: Petite réac de Nyanga à la pause...

 

40eMI-TEMPS. Les deux équipes sont dos à dos, match hyper fermé on n'a vu aucune occasion d'essai ou presque. Ça se jouera à rien en seconde période cette histoire. On se retrouve dans quelques minutes ! 

39eEt voilà, le Leinster recolle juste avant la pause. 6-6. 

38e: Hop hop hop, c'est pas joli ce que vient de faire Nakarawa. Contre volontaire alors qu'il était dix fois hors-jeu, et ça donne une pénalité face aux poteaux à Sexton. Il a vraiment fait n'imp sur ce coup le Fidjien. 

37e: «C'est fermé comme finale», nous dit-on à la télé. Oooh, si peu. Je signe pour ce score à la pause quand même. 

35e: En gros, la tactique du Racing c'est tenir, tenir et encore tenir. Et compter sur un exploit de Vakatawa, Thomas ou Nakarawa peut-être un jour. Ils ont raison en même temps. 

33e: Mais oui Camille Chat qui gratte le ballon alors que les Irlandais avaient joué une pénalité à la main, tout près de l'en but. No pasaran !

31e: Haha, très bon. 

 

30e: Rhooo le plaquage de Dupichot sur Henshaw. Tête contre tête alors que l'Irlandais arrivait lancé, ne montrez pas ces images aux enfants. A priori pas de coma à déplorer, on va repartir. 

28e: Par contre faudrait penser à jouer chez eux de temps en temps, quoi. 

26e: Allez là ! Le Leinster n'y arrive pas pour l'instant face à la grosse défense du Racing. Les Franciliens sont plutôt bons pour mettre la main sur le ballon et empêcher les Irlandais de multiplier à l'infini les temps de jeu. Et sans faire de faute en plus... Bref, pouce en l'air. 

24e: Le seul endroit où le Racing joue à la main, c'est à cinq mètres de sa ligne. Tout va bien. 

22eAllez, 6-3 Racing après ce nouveau coup de pied d'Iribaren. 

21e: Ça vient gratter une pénalité, quand même. Toujours ça de pris... 

19e: Le Racing vient mettre la pression dans les 22 irlandais. Mais sans le ballon pour l'instant, ce qui est plus compliqué pour espérer marquer. 

17eEt hop, trois points tranquillou pour Sexton. 3-3

15eLe sauvetaaaaaaaaage à cinq mètres de la ligne de Thomas ! Nacewa y allait tout droit ! Ça se termine par une pénalité cadeau pour Leinster, mais c'est un moindre mal. 

13e: Rhaaa non, les Parisiens sanctionnés alors qu'ils entraient dans les 22. On n'a plus le droit de nettoyer en prenant l'adversaire au niveau de la glotte, apparemment. 

11e: Outch Ryan qui fait retombe de tout son quintal sur son épaule. Ça a l'air d'aller... perso je serais déjà à l'hosto. 

9e: On peut pas dire qu'on soit parti pour du rugby champagne, mais c'est hyper solide pour l'instant. Vivement la première accélération de Teddy Thomas.

7e: Ce jeu au pied régalade d'Iribaren... miam miam. Allez hop, retour dans votre camp les rouquins. 

5e: OUI Chavancy qui vient mettre une boîte à hauteur. Ils sont bien là les Franciliens en ce début de match ! 

4eIribaren la passe ! Le Racing prend la tête. 

4e: Et voilà, il doit sortir. Talès le remplace. Le mec était même pas sur la feuille de match ce matin, sacrée journée. A suivre une première pénalité pour le Racing, quand même. 

3e: Aie, Lambie qui se pète le genou sur sa première percée... Il est maudit le poste de numéro 10 cet aprem ou quoi ? C'est pas bon du tout ça.

2e: Je vous ai pas dit au fait, mais il pleut de ouf en ce début de match. Va falloir assurer les transmissions les gars. 

1èreGOOOOOOOOOOOOOOO. Très très belle ambiance à San Mamès. 

17h43: Haha, les joueurs du Racing entrent sur la pelouse avec des bérets basques sur la tête. Pourquoi pas... 

17h40: Y'a quelques Irlandais aussi dans le coin, apparemment. 

 

17h37: Ils sont plusieurs miliers à avoir fait le déplacement à Bilbao. Pas pour rien, on l'espère. 

 

17h34: Les joueurs viennent de terminer leur échauffement. Dans 10 minutes on est parti ! 

17h31: Celle de Leinster. Avec Sexton, qui avait fait un passage très oubliable au Racing entre 2013 et 2015, à l'ouverture. 

 

17h28: On rappelle la compo du Racing 92 pour cette finale... Sans Carter sur le banc, donc, le All Black est touché aux ischios et remplacé par Rémi Talès. 

 

17h25: Allez on est parti, en direct de la Cathédrale de San Mamès à Bilbao. Ou presque.

17h00: On se retrouve dans 30 minutes pour la prise d'antenne. Sachez tout de même avant ça que Dan Carter est forfait côté Racing. Ça vient de tomber. L'ouvreur Néo-Z devait commencer sur le banc mais quand même, il risque de manquer en fin de match. A tout à l'heure. 

17h00: Avant d'entrer dans le match, un peu de lecture avec l'interview de l'ancien pilier du club, Julien Brugnaut. Il nous raconte comment le jeu du Racing a évolué ces dernières saisons. 

 

17h00: Les Franciliens ne sont pas favoris, loin de là. Leinster, c'est déjà trois titres européens dans son histoire. Seul le Stade Toulousain a fait mieux. Mais c'est pas une raison pour ne pas y croire.

17h00SALUT LES GENS. Installez-vous confortablement, on est ensemble pour vivre une FINALE DE COUPE D'EUROPE. Oui oui. Le Racing veut enfin décrocher la Champions Cup, ça ne sera pas simple face au Leinster mais on va avoir un sacré match. 

Cette fois, ils ne veulent pas passer à côté. Deux ans après une première finale perdue sous le déluge de Lyon face aux Anglais des Saracens (9-21), les joueurs du Racing 92 reviennent à la conquête de l'Europe, ce samedi face aux redoutables Irlandais de Leinster. Le club a bien évolué depuis, et l'effectif a été considérablement renforcé cette saison avec l'ouvreur sud-africain Pat Lambie, le deuxième ligne irlandais Donnacha Ryan, une ribambelle d'avants toulousains (Johnston, Maka, Kakovin, Albacete) sans oublier l'ailier ou centre Virimi Vakatawa, de retour dans son club formateur. Ça ne sera évidemment pas simple face au Leinster, qui partira favori du haut de ses trois titres européens. En cas de victoire, les Irlandais égaleront le record de quatre titres du Stade Toulousain.

>> Vous ne trouverez rien de mieux à faire pour lancer votre samedi soir que de suivre cette finale avec nous... alors soyez-là !