Le Niçois Pierre Lees-Melou est l'auteur du seul but de la rencontre entre le Gym et le MHSC.
Le Niçois Pierre Lees-Melou est l'auteur du seul but de la rencontre entre le Gym et le MHSC. — M.C. Poujoulat / AFP

FOOTBALL

Nice-Montpelier: «On a manqué de justesse», l’Europe un peu plus loin pour le MHSC

Après la défaite dimanche contre l’OGC Nice (1-0), le MHSC voit la ligue Europa s’éloigner...

Les supporters niçois avaient pourtant prévenu. Ils ont accroché, pendant le premier quart d’heure de jeu, une banderole rouge sur les tribunes de l’Allianz Riviera. « Accrochez-vous, l’Europe est à nous », ont-ils inscrit en lettres capitales noires. Et les Aiglons ne pensaient pas si bien dire. Dimanche après-midi en déplacement à Nice, le MHSC a vu le chemin vers l’Europe s’allonger un peu plus. En concédant une défaite 1-0 face à un concurrent direct à la ligue Europa, il s’éloigne de la 6e place synonyme de qualification.

« On manque d’idées »

« Il a manqué beaucoup de justesse, de précision dans nos passes et d’intensité, analyse en zone mixte le milieu montpelliérain Ellyes Skhiri en zone mixte. On n’a pas mis assez d’intensité pour les gérer. Il a manqué de physique et on a souffert de la chaleur. »

Après une première mi-temps en demi-teinte, c’est l’Aiglon Pierre Lees-Melou qui est venu se mettre en travers de la route vers l’Europe. A la 59e minute de jeu, le milieu niçois reçoit un ballon de Saint-Maximin avant de frapper. « Cela fait deux matchs qu’on manque d’idées dans les choix offensifs. Je ne sais même pas si leur gardien (le Niçois Walter Benitez) a eu un arrêt à faire, reconnaît le coach du MHSC Der Zakarian. Mais j’y crois encore. Il reste quatre matchs avant la fin du championnat. » Dont trois confrontations contre des concurrents directs : Rennes, Nantes et Saint-Etienne. « Il faut bien préparer Saint-Etienne, dès vendredi, dit Der Zakarian. Si on ne bat pas Saint-Etienne et que ça gagne devant, ce sera fini. » L’espoir perdure toujours côté montpelliérain.