Marathon. Sans chaussures, il parcourt les 42 kilomètres du marathon de Paris

COURSE Ce dimanche à l’occasion du marathon de Paris, un homme a parcouru l’intégralité de la course pieds nus. Un choix de confort autant qu’une philosophie de vie.

J-L. D.

— 

Les chaussures ? C'est beaucoup trop mainstream.
Les chaussures ? C'est beaucoup trop mainstream. — NICOLAS MESSYASZ/SIPA

Si vous avez mal aux pattes rien qu’en pensant aux 55 000 coureurs du marathon de Paris hier, ne pensez surtout pas à Sidy Diallo. Ce soixantenaire a la particularité d’avoir parcouru les 42 kilomètres et des poussières pieds nus. Une habitude pour lui, puisque sur les 150 marathons qu’il a réalisés, une vingtaine l’ont été sans chaussures.

Interrogé par Le Parisien, l’homme s’est justifié de ce choix audacieux en prétextant que cela lui faisait moins mal au pied. Mais pour ce diplomate français, la course pieds nus, c’est carrément une philosophie de vie, et un retour aux racines de l’humanité : « Courir pieds nus est la chose la plus naturelle du monde. Nos lointains ancêtres n’étaient pas chaussés. Il fallait bien qu’ils courent pour chasser. S’ils avaient dû attendre son invention, aucun n’aurait survécu », a-t-il déclaré au Parisien.

Quant à la performance purement statistique, l’homme a fini son marathon parisien en 3h50'. Solide.

Mots-clés :