Biathlon EN DIRECT: Fourcade était déjà en vacances.. Suivez la mass start

COUPE DU MONDE Martin Fourcade peut faire le triplé sur la mass-start...

William Pereira

— 

Martin Fourcade le 21 mars 2018, à la Coupe du monde de Biathlon en Russie.
Martin Fourcade le 21 mars 2018, à la Coupe du monde de Biathlon en Russie. — Sergei Grits/AP/SIPA

BIATHLON
Mass-start
15 km

14h41: Une déception: Fourcade ne fera pas du 100% podium cette année.

Une satisfaction : il remporte malgré tout le petit globe de la spécialité. 

14h38: Victoire de Tsvetkov ! Devant Bjorntegaard et Boe. 

Fourcade termine 19e !

14h36: Tsvetkov on écrit visiblement. Quelle histoire.

14h35: La victoire va se jouer entre le Russe Tvetcov, la Norvégien Bjoerntegaard et Johannes Boe, qui revient du diable vauvert.

14h33: Le dernier tir de la saison en biathlon.

 

14h32: Si je peux vous rassurer, même si cette balle était rentrée il n'aurait pas fait dans les 3. Ni dans les 10 d'ailleurs.

14h30: Noooon la dernière balle en dehors ! Il ne fera pas le grand chelem des podiums ! 

14h28: Allez il a repris 6 secondes. Ce qui est bien, mais pas top. On va arriver au dernier tir, faut tenter le truc en mode arrosage automatique si il veut avoir une chance.

14h27: Il doit terminer dans les 27 premiers de la mass-start pour avoir le petit globe de cristal, ça devrait le faire mais bon, on est un peu déçus quand même.

14h26: Il ressort 18e à 50 secondes. Ouais ouais ouais il va falloir cravacher secos pour être sur le podium.

14h25: Voila ! Enfin un 5/5 pour Martin Fourcade mais il va pas récupérer beaucoup de temps....

14h22: Il pointe à 51 secondes avant le premier tir debout.

14h20: Allez il lui faut un 10/10 pour rêver. 

14h18: "Fourcade il va jouer la Ligue Europa sur cette couse" me dit mon collègue. J'aurais pas dit mieux. Ca va être compliqué le podium, très compliqué.

14h15: Ohlala il a fait la fête tout le week-end ou quoi notre Martin ? Encore une faute au debout ! Il va ressortir quasiment dernier ou presque.

14h14: Avant le deuxième tir, on vous invite à lire ce papier sur tous les chiffres fous de Fourcade cette saison.

>> A lire aussi : VIDEO. Coupe du monde de biathlon: Les chiffres fous derrière le 7e titre de Martin Fourcade

 

14h11: Fourcade ne récupère pas de temps sur les skis, c'est étonnant. Il attend sans doute le deuxième tir pour récupérer un petit groupe.

14h10: A noter que Simon Desthieux et Antonin Guigonnat ont eux fait 5/5. Johannes Boe une faute.

 

14h08: On rappelle le seul vrai objectif de Martin Fourcade aujourd'hui: finir sur le podium pour avoir fait que des podiums toute la saison. Il ressort à 40 secondes de la tête après ses deux fautes.

14h07: Aie aie aie ! Deux fautes pour Martin Fourcade sur le premier tir. Visiblement il a changé de carabine et ça paye pas.

14h06: On arrive déjà au premier tir ! !!!

14h05: C'est donc la dernière course de l'année ! Une mass-start en guise de jubilé. Fourcade et Boe sont partis en tête déjà loin devant les autres. 

14h: Salut à tous! Changement d'heure oblige, on s'est craqué sur le début de la mass-start. Les mecs sont partis sans nous mais c'est pas grave, vous avez rien loupé !

Deux jours après s'être assuré le gain d'une 7e Coupe du monde de biathlon d'affilée, le boulimique Martin Fourcade a continué sur sa lancée samedi avec un 20e podium en 20 sorties cette saison, remportant la poursuite de Tioumen et le Petit Globe de la spécialité et restant en lice pour un nouveau Grand Chelem.


Le quintuple champion olympique est décidément insatiable. Les jeux étant faits au classement général, il aurait pu lever le pied et profiter tranquillement du dernier week-end de l'hiver en Russie. Mais le Français de 29 ans est un homme de défis et il a encore mis un point d'honneur à prouver à tout le monde qu'il était bel et bien le plus grand.
Pour égayer ses ultimes tours de piste de la saison, Fourcade s'est lancé deux challenges qu'il est en passe de réussir: rafler les quatre petits Globes individuels mis en jeu, comme en 2013, 2016 et 2017, et boucler ce fabuleux exercice en montant sur le podium à chaque course.