VIDEO. Coupe du monde de biathlon: Les chiffres fous derrière le 7e titre de Martin Fourcade

LE PATRON Martin Fourcade a roulé sur la concurrence...

B.V. et W.P.

— 

Martin Fourcade célèbre sa victoire au sprint (10km) le 22 mars 2018 à la coupe du monde de biathlon, en Russie.
Martin Fourcade célèbre sa victoire au sprint (10km) le 22 mars 2018 à la coupe du monde de biathlon, en Russie. — Sergei Grits/AP/SIPA

Ça y est, c’est fait. Après sa victoire lors du sprint de Tyumen, en Russie, Martin Fourcade remporte le gros globe de cristal en biathlon. Vainqueur de la coupe du monde, le Français met là un terme à une saison exceptionnelle qu’on vous raconte en chiffres. 

7.

Sur le circuit depuis 2008-2009, Fourcade remporte ici son septième gros globe de cristal de suite, c'est-à-dire qu’il est le meilleur biathlète au monde depuis 2012. Il est le seul dans l’histoire de ce sport à gagner sept coupes du monde devant Ole Einar Bjordalen (6) et Magdalena Forsberg (6).

>> A lire aussi : Sponsors, ski à roulettes et Paris 2024... Pour Fourcade, la suite de l'année sera aussi rude que l'hiver

0.

Pas une seule fois dans cette saison Martin Fourcade est tombé du podium. En clair, chaque fois qu’il prend le départ d’une course, il termine à l’une des trois premières places. Seule (petite) ombre au tableau, il avait déclaré forfait au départ du sprint de Kontiolathi.

90%

C’est le pourcentage de réussite au tir pour Martin Fourcade tout au long de la saison. Son meilleur résultat en carrière pour l’instant. Lors de son premier titre en coupe du monde, le Français tournait à 84% de réussite à la carabine.

22

C’est le nombre de petits globes remportés par Martin Fourcade, c'est-à-dire de coupe du monde de la spécialité. Avec sa victoire au sprint – et la mauvaise performance de Johannes Boe, il remporte donc cette spécialité. En attendant la poursuite vendredi et la mass-start dimanche ?

22 (encore)

C’est le nombre de victoires en coupe du monde qu’il lui manque pour rejoindre en tête de ce classement Ole Einar Bjordalen, le dinosaure légendaire de ce sport. Il va falloir encore cravacher quelques années pour y arriver.

108 

L’individuel est la seule spécialité dans laquelle Martin Fourcade n’a pas battu Johannes Boe (en attendant la poursuite de demain). Les deux hommes ont terminé premiers ex-aequo du classement avec 108 points. Le troisième s’appelle Quentin Fillon-Maillet, avec 75 points (prenez ça, les mauvaises langues). 

Martin Fourcade a gagné cinq courses depuis le début de l’année 2018. Montée en puissance qui aura été fatale à Johannes Boe. Il n’en avait gagné que deux (sur huit) sur la fin 2017.