Syrie: Un jeune footballeur de 12 ans tué par des tirs rebelles à Damas

INTERNATIONAL Il s'entraînait avec ses coéquipiers au moment où les roquettes se sont abattues...

William Pereira

— 

Le quartier de la Ghouta orientale, à Damas, en Syrie, le 21 mars 2018.
Le quartier de la Ghouta orientale, à Damas, en Syrie, le 21 mars 2018. — AMER ALMOHIBANY / AFP

Le centre sportif d’Al-Mazraa, à Damas​, a été ciblé par des tirs de roquettes provenant d’une zone rebelle dans la Ghouta orientale, a indiqué une source policière citée par l’agence officielle Sana, samedi.  Un joueur de football de 12 ans a été tué et sept autres ont été blessés alors qu’ils s’entraînaient dans ce vaste complexe aux multiples terrains.

>> A lire aussi : Coupe du monde 2018: Menaces, torture et propagande... Le périple de la Syrie, illusion d'une parenthèse en pleine guerre

Le directeur du club de football de l’armée, le général Mohsen Abbas, a identifié le jeune tué comme Samir Mohammed Massoud, selon Sana. « Les terroristes tentent de tuer notre volonté de vivre, mais nous résisterons », a-t-il déclaré. Selon Sana, certains blessés sont dans une situation critique. L’un d’eux a reçu des éclats dans la tête et a été placé en soins intensifs.

En Syrie, et comme évoqué dans un reportage daté du mois d'octobre, les jeunes continuent de jouer fréquemment au football sur les terrains ou dans les rues, même quand les bombes tombent.