VIDEO. Vettel chambre Hamilton, l'Anglais le détruit dans la foulée en conférence de presse

FORMULE 1 C'est officiel, la saison de Formule 1 est lancée...

A.L.G.

— 

Hamilton a de la répartie, ce n'est pas Vettel qui dira le contraire.
Hamilton a de la répartie, ce n'est pas Vettel qui dira le contraire. — WILLIAM WEST / AFP

Entre gentlemen, les embrouilles se font avec le sourire. C’est ce qui s’est passé en conférence de presse entre Lewis Hamilton et Sebastian Vettel à la fin des qualifications du premier grand prix de la saison, qui se tient dimanche à Melbourne, en Australie. Après avoir écrasé ses concurrents lors du troisième essai des qualif' (six dixièmes d’avance sur Vettel et Verstappen), Lewis Hamilton a tenu à préciser qu’il n’avait pas appuyé sur le bouton magique, le « party mode » comme il l’a lui-même renommé.

Il s’agirait en réalité d’une configuration moteur qui permet de tirer davantage du bloc propulseur. Utilisation que le pilote a niée : « Je vous assure qu’il n’y a pas de "party mode". J’ai utilisé le même mode en Q2 et en Q3. »

Une réponse qui a fait sourire Vettel, qui lui a alors demandé pourquoi il avait attendu le dernier essai en qualification pour lâcher les chevaux. Ce à quoi Hamilton a répondu du tac au tac : « J’attendais de faire un bon tour pour effacer le sourire de ton visage. »

A voir la tête du pilote allemand, qui se décompose en un millième de seconde, c’est mission accomplie. Elle part bien cette nouvelle saison de F1 !