Pablo Fontes réussit un plaquage avec l'équipe d'Espagne de rugby à VII (on n'a pas trouvé de photos de rugby à XV)
Pablo Fontes réussit un plaquage avec l'équipe d'Espagne de rugby à VII (on n'a pas trouvé de photos de rugby à XV) — Ben Nelms / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

MONDIAL 2019

VIDEO. Rugby: Les Espagnols hors d'eux après un arbitrage scandaleux dans un match de qualification pour la Coupe du monde

Les Espagnols espéraient se qualifier pour la Coupe du monde pour la première fois de leur histoire...

Rugby et magouille, épisode 15456, encore que cette fois Bernard Laporte n’est pas concerné. Non, ce coup-ci on file à Bruxelles, où l'Espagne croyait trsè fort en sa première qualification pour une Coupe du monde (celle de 2019, au Japon), à condition de battre la Belgique chez elle après l’avoir essorée à l’aller (31-0).

Sauf que ça ne s’est pas passé tout à fait selon le plan (défaite 18-10), en partie à cause de l’arbitrage scandaleusement partial de Vlad Iordachescu, lequel a sifflé 24 pénalités contre l'Espagne, pour seulement 4 contre la Belgique. Précisons que ce bon Vlad est Roumain, et qu’une défaite de l’Espagne permettait à la Roumanie d’obtenir sa place pour le mondial Japonais. Les Espagnols se sont contenus tout le match, mais ils n’ont pas pu se retenir après le coup de sifflet final, où il a fallu toute l’activité des joueurs belges pour éviter un lynchage en règle.

L’Espagne n’est pas encore éliminée, mais il lui faudra désormais passer par des barrages au dénouement imprévisible. Merci l’IRB.