Nice-Lille: Thiago Maia, le joueur le plus cher du LOSC, tarde à éclater en Ligue 1

FOOTBALL Recruté cet été pour 14 millions d'euros, le milieu de terrain brésilien n'arrive pas vraiment à s'imposer en Ligue 1...

Francois Launay

— 

Thiago Maia ne brille pas vraiment depuis le début de saison sus le maillot lillois / AFP PHOTO / DAMIEN MEYER
Thiago Maia ne brille pas vraiment depuis le début de saison sus le maillot lillois / AFP PHOTO / DAMIEN MEYER — AFP

Depuis le début de saison, il y a quelque chose qui lui colle à la peau. Arrivé l’été dernier au LOSC, Thiago Maia est devenu le joueur le plus cher de l’histoire du club. Pour s’attacher les services de ce milieu de terrain de 20 ans, champion olympique avec le Brésil en 2016, les dirigeants nordistes n’ont pas hésité à débourser près de 14 millions d’euros.

>> A lire aussi : LOSC: Christophe Galtier fustige «le manque de caractère» de ses joueurs

Problème : après plus de six mois de compétition, l’ancien joueur de Santos n’a pas (encore) confirmé les espoirs placés en lui. « Je savais que j’allais être surveillé, qu’on allait avoir les yeux rivés sur ma manière de jouer. Malheureusement, je n’ai pas montré qui j’étais en début de saison. Je présente mes excuses aux supporters même si ça n’excuse pas la situation dans laquelle on se trouve. Je suis très heureux au LOSC et j’espère inverser la situation avec mes coéquipiers », assure le joueur.

Des doutes sur son choix

Convoité par plusieurs clubs européens l’été dernier avant d’accorder sa confiance à Lille et Marcelo Bielsa, le milieu brésilien a pourtant douté de son choix. Quand « El Loco » s’est obstiné à le faire jouer latéral gauche en début de saison. Mais aussi au cœur de l’hiver quand il aurait regretté dans un journal turc le fait de ne pas avoir signé au Besiktas l’été dernier. Des propos depuis démentis.

Thiago Maia assure aujourd’hui qu’il « ne regrette pas [son] choix. Je suis venu ici pour montrer qui j’étais ». Il lui reste dix matchs pour faire mentir ceux qui estiment que le LOSC a peut-être payé trop cher un joueur qui n’a pas encore prouvé grand-chose en Ligue 1.