VIDEO. JO 2018: Pereira de Sousa décroche l'argent en snowboard, médaille en chocolat en Super-G... Ce que vous avez manqué cette nuit

JEUX OLYMPIQUES La France tient une nouvelle médaille en snowboard-cross. A savourer au petit dej'...

W.P.

— 

Julia est médaillée d'argent
Julia est médaillée d'argent — Martin BUREAU / AFP

Vous dormez la nuit ? Nous, pas pendant ces JO. Chaque matin, on vous raconte ce que vous avez loupé à Pyeongchang. Allez, bon p’tit dej'.

Les Français de la nuit

L’affront du 10 juillet 2016 est lavé, la France a gagné une médaille d’argent grâce à une jeune ado d’origine portugaise. A seulement 16 ans, Julia Pereira de Sousa a mis la barre très haut en finale pour aller chercher l’argent en snowboard-cross, 24 heures après l’or de Pierre Vaultier. Formidable. Pendant ce temps, Eder n’est qu’un second couteau au Lokomotiv Moscou. Un juste retour des choses.

Pas de surprise en revanche sur le Super-G masculin. Le ski alpin tricolore reste muet depuis le double podium de Pinturaut et Muffat-Jeandet sur le combiné, en début de semaine. Mais on n’en était vraiment pas loin. La surprise tricolore Blaise Giezandanner a terminé quatrième, à deux dixième du bronze. C’est vraiment scandaleux, tant de malchance.

La star de la nuit

Matthias Mayer nous a fait une Aksel-Lund Svindal à l’envers ! L’Autrichien s’est adjugé le Super-G de vendredi après avoir remporté la descente de Sotchi, quatre ans plus tôt. Et franchement, il fallait le faire, parce que derrière il y avait du beau monde : Feuz et Jansrud, excusez du peu.

Le tweet

Ceci est une fake news.

L’image

Pendant qu’on s’extasie sur notre nouvelle médaille, le peuple coréen se brise les cordes vocales et met la télé à fond dans ses bus et restaurants pour le skeleton. À juste titre : le local Yun Sung-bin a décroché l’or à l’issue de la quatrième manche de ce sport beaucoup trop dangereux, rappelons-le.