Ligue 1: L'arbitre Tony Chapron suspendu trois mois ferme

FOOTBALL La ligue sanctionne sa tentative de croche-pied sur le Nantais Diego Carlos...  

20 Minutes avec AFP

— 

Tony Chapron expulse Diego Carlos.
Tony Chapron expulse Diego Carlos. — LOIC VENANCE / AFP

Les images ont fait le tour du monde. Jeudi, l’arbitre Tony Chapron, au coeur de la tourmente pour avoir taclé un joueur le 14 janvier lors de Nantes-PSG, a été sanctionné de trois mois de suspension ferme, plus trois mois avec sursis, a annoncé la Ligue de football professionnel (LFP) jeudi soir. L’homme en noir devrait toutefois pouvoir revenir pour la fin de la saison, avant son départ en retraite prévu pour cet été.

Avant le verdict, l’arbitre de 45 ans avait été auditionné pendant près de deux heures devant la commission de discipline pour expliquer son geste, qui avait fait la Une de la presse sportive européenne et suscité un emballement sur les réseaux sociaux.

Un « mauvais réflexe »

« Les débats se sont déroulés de manière sereine, ce qui contraste avec l’emballement, voire le lynchage médiatique (autour de cette affaire). M. Chapron a confirmé la version donnée depuis le début, à savoir un mauvais réflexe », a expliqué son avocat, Me Samuel Chevret. Arrivé à 18h25 au siège parisien de la LFP, l’arbitre de 45 ans a quitté les lieux à 20h15, et n’a pas souhaité faire de commentaire.

Son geste avait pourtant fait grand bruit dans le monde du football. Même le champion du monde espagnol Iker Casillas y était allé de son tweet : « Pour moi, c’est agression et rouge. Minimum trois matches ! ».

Tony «Sagat» Chapron
Tony «Sagat» Chapron - Twitter

Les faits remontent au 14 janvier, dans les dernières secondes du match Nantes-PSG (0-1), comptant pour la 20e journée. Tony Chapron se rend coupable d’un croche-patte sur le Nantais Diego Carlos qui l’avait involontairement fait tomber. Dans la foulée, l’arbitre sort un deuxième carton jaune contre le défenseur, synonyme d’exclusion.