Nice-Saint Etienne: Loin des «moments de galère», Wylan Cyprien revient «très bien»

FOOTBALL Le milieu de terrain de 22 ans a offert la victoire à Nice contre Saint-Etienne 1-0... 

Mathilde Frénois

— 

Wylan Cyprien après son but face au PSG.
Wylan Cyprien après son but face au PSG. — FRANCK FIFE / AFP

Wylan Cyprien est bien dans ses baskets. Et (très) bien sur ses crampons. Dimanche après-midi à l’Allianz Riviera, le milieu de terrain niçois de 22 ans a marqué l’unique but de la rencontre, permettant au Gym de s’imposer 1-0 face à Saint-Etienne et de recoller au classement avec Nantes​.

C’est à la 22e que Nice obtient un coup franc : « Mario veut tout prendre, raconte Cyprien. Comme il voit que je réussis à l’entraînement, il m’a demandé si je le sentais. J’ai dit oui. » La suite, c’est une frappe enroulée qui passe au-dessus du mur et qui va se loger dans les filets stéphanois. Un but empli de sens pour le milieu : il y a neuf mois, il souffrait d’une rupture du ligament antérieur du genou droit.

>> A lire aussi : Après sept mois d'absence, Wylan Cyprien retrouve le terrain d'entraînement

« Des moments de galère »

« Avant, ça faisait moins drôle de marquer des buts. Là, c’était beaucoup d’émotions, reconnait-il. J’ai vécu des moments de galère. » C’est que Wylan Cyprien est passé par une opération du genou en mars, de longs mois de rééducation, le travail avec le staff. Puis le retour à l’entraînement en novembre et un match de reprise avec l’équipe réserve du Gym face à l’Etoile Fréjus Saint-Raphaël, où il envoie un superbe ballon dans les cages.

>> A lire aussi : Comment mettre ces blessures à genoux

« Il revient très, très bien. Maintenant il faut qu’il récupère. Il a enchaîné avec Monaco et ce soir deux matches en cinq jours. Sur un retour après 9-10 mois d’absence, il faut faire attention dans la gestion », prévient Lucien Favre. Et pour qualifier le retour de son buteur, l’entraîneur niçois ne trouve d’autre terme que « magnifique ». A confirmer samedi à Metz.

>> A lire aussi : «On est en danger», encore chou blanc pour les Verts