« On croit toujours à la montée »

Recueilli par S. - ©2008 20 minutes

— 

Aurélie Thibert

Pivot de Plan-de-Cuques (5e de la D2).

Comment avez-vous géré les trois semaines de trêve depuis la mi-février ?

On a eu une semaine de vacances. C'était nécessaire, surtout moralement car on restait sur deux défaites de rang. Penser à autre chose a fait du bien. Depuis le 25 février, on a repris l'entraînement. On travaille bien, même si pour l'instant ça ne se voit pas trop au niveau des résultats. Mais le facteur chance va finir par tourner.

Samedi, un déplacement difficile vous attend chez le leader Toulon, pour la 15e journée...

A l'aller, les Varoises nous avaient battu de 19 points (22-41). On ne s'attendait pas à une telle correction. Mais même si Toulon est une belle équipe, elle n'est pas insurmontable. Si on joue sur notre vraie valeur, si on tient bien le ballon et qu'on est rigoureuses, on peut les accrocher.

Le HBPC (5e) compte 7 points de retard sur Toulon et 6 sur Yutz (2e). La montée est-elle toujours envisageable ?

C'est l'objectif des filles, on a signé pour ça. On va y croire et se battre tant que mathématiquement c'est toujours possible. Après, tant pis si on meurt à la 3e place...