En déplacement à Gérone, en Catalogne, le Real va jouer son match dans un contexte politique très tendu

FOOTBALL Le Real Madrid se déplace à Gérone, la ville de Carles Puigdemont...

A.L.G.

— 

Le Real Madrid face à la Real Sociedad

Le Real Madrid face à la Real Sociedad — ANDER GILLENEA / AFP

Le hasard du calendrier. Alors que l’Espagne traverse une crise historique au sujet de l’indépendance de la Catalogne, un match de Liga risque d’attirer tout particulièrement l’attention dimanche. En effet, la rencontre entre Gérone et le Real Madrid prend une tournure politique qui va bien au-delà du simple enjeu sportif.

Pourquoi ? Parce que Gérone (Girona en Espagnol) est l’une des villes catalanes les plus séparatistes, et que son ancien maire de 2011 à 2016 n’est autre que Carles Puigdemont, le président du gouvernement catalan.

>> A lire aussi : Indépendance de la Catalogne: Entre soutien, craintes et interrogations, il en pense quoi au fait le Barça?

Pour rappel, après avoir proclamé l’indépendance de la région vendredi, le Parlement régional a été mis sous tutelle par le gouvernement espagnol dirigé par le Premier ministre Mariano Rajoy. Et pour rajouter encore un peu plus de piment à une rencontre déjà symboliquement très forte, il n’est pas inutile de rappeler que ce même Mariano Rajoy est un fervent supporter du Real…

>> A lire aussi : VIDEO. Messi gazé, Iniesta tabassé... Le montage vidéo humoristique de Canal + qui choque les réseaux sociaux

Zidane se montre serein

Interrogé en conférence de presse au sujet du contexte tendu qui entoure ce match, Zinédine Zidane, le coah madrilène, s’est montré assez serein, tentant ainsi de désamorcer un tant soit peu la situation.

La Liga ne nous a rien dit au sujet de cette rencontre. Il y a beaucoup de bruit autour de ce match, mais je ne me mêle pas de politique. Nous allons nous déplacer en toute normalité et disputer simplement un match de football à 16 heures, comme cela était prévu. »

La Liga n’a pas souhaité annuler ce match, expliquant que les forces de l’ordre garantiraient la sécurité de manière certaine. De son côté, le Real Madrid a annoncé qu’il allait tout de même renforcer son service de sécurité. Les joueurs madrilènes n’arriveront d’ailleurs pas au stade de Gérone avec leur traditionnel bus estampillé « Real Madrid », mais avec un véhicule neutre.