Zinédine Zidane, meilleur entraîneur du monde? «Non, et j'en suis sûr », répond le coach du Real

FOOTBALL Zizou l'a joue humble, et en même temps son propos tient la route...

A.L.G. avec AFP

— 

Zinédine Zidane a remporté son sixième trophée depuis qu'il est entraîneur du Real Madrid, à l'occasion de la Supercoupe d'Europe face à Manchester United (2-1), le 8 août 2017 à Skopje.
Zinédine Zidane a remporté son sixième trophée depuis qu'il est entraîneur du Real Madrid, à l'occasion de la Supercoupe d'Europe face à Manchester United (2-1), le 8 août 2017 à Skopje. — Boris Grdanoski/AP/SIPA

L’entraîneur du Real Madrid Zinédine Zidane, pressenti pour recevoir lundi le prix « The Best » de technicien de l’année selon la Fifa, a estimé samedi qu’il n’était pas « le meilleur entraîneur du monde » et qu’il devait continuer à s’améliorer au quotidien.

« Pour répondre à la question et être sincère, si on me le donne (ce prix), je le prends avec grand plaisir. Mais si la question c’est : "Est-ce que je suis le meilleur entraîneur du monde ?" Non, et j’en suis sûr », a déclaré le Français en conférence de presse.

Un placard à trophées pas mal garni

Zidane, qui a fêté le week-end dernier son 100e match sur le banc du Real, a fait de l’équipe merengue une machine à gagner les trophées depuis sa nomination en janvier 2016 : deux C1 d’affilée, une Liga, un Mondial des clubs, deux Supercoupes d’Europe et une Supercoupe d’Espagne, soit sept titres sur neuf possibles.

« Je me sens chanceux d’être ici, dans le meilleur club du monde, avec ces joueurs-là », a souligné Zidane. Je fais tout pour être un entraîneur confirmé. J’essaye. Ce que je fais, ça me plaît. Quand on fait les choses avec passion, forcément on s’améliore. Je suis comme les autres, Je m’améliore de jour en jour », a-t-il conclu.

Ronaldo en pôle chez les joueurs

Les prix Fifa « The Best », concurrents du Ballon d'Or, seront dévoilés lors d’une cérémonie lundi à Londres. Zidane fait figure de favori dans la catégorie de l’entraîneur de l’année. Le Français a été pré-sélectionné en compagnie de deux Italiens, Antonio Conte, champion d’Angleterre avec Chelsea, et Massimiliano Allegri, finaliste de la C1 et triple vainqueur consécutif du doublé coupe-championnat avec la Juventus Turin.

Pour le titre de joueur de l’année, le quotidien sportif Marca a révélé vendredi que l’attaquant portugais du Real Madrid Cristiano Ronaldo devrait être sacré devant l’Argentin Lionel Messi et le Brésilien Neymar.