Oh, tiens, original, la Lazio est encore condamnée après les chants racistes de ses supporters

FOOTBALL Les condamnations pour chants racistes, une longue et sale histoire avec les ultras de la Lazio...

A.L.G. avec AFP
— 
Les ultras de la Lazio.
Les ultras de la Lazio. — CIAMBELLI/SIPA

La Lazio Rome va devoir garder close l’une de ses tribunes les plus ardentes pour deux matchs, le club s’étant vu à nouveau sanctionner après les chants racistes de ses supporters lors du match contre Sassuolo dimanche, a annoncé mardi la fédération italienne.

Des chants racistes dirigés contre Alfred Duncan et Claud Adjapong

Dans son rapport, la Lega Serie A a indiqué qu'« environ 2.000 des 5.449 occupants » de la tribune située dans le virage nord du stade se sont livrés « à des chants exprimant une discrimination raciale », aux 31e et 77e minutes du match, remporté par la Lazio (6-1).

Ces chants étaient dirigés contre deux joueurs de Sassuolo, Alfred Duncan et Claud Adjapong. Le club romain avait déjà été sanctionné pour des faits similaires le 30 avril dernier. La tribune fermée est celle qui abrite traditionnellement les supporters ultras de la Lazio. Elle restera close durant les matchs du 22 octobre contre Cagliari et également pour la rencontre face à Udinese le 5 novembre.