Suite à la polémique, Bernard Laporte renonce au contrat liant sa société à celle d'Altrad

RUGBY Le président de la Fédération affirme qu’il prouvera que les accusations à son encontre son infondées…

A.L.G. avec AFP
— 
Bernard Laporte.
Bernard Laporte. — CHRISTOPHE SAIDI/SIPA

Le président de la Fédération française de rugby Bernard Laporte « a renoncé au contrat d’image » liant sa société à celle de Mohed Altrad, le président du club de Montpellier, a annoncé lundi la FFR dans un communiqué.

Laporte, soupçonné d’avoir fait pression fin juin sur la commission d’appel de la FFR pour qu’elle réduise les sanctions envers ce club, entend produire dans les prochains jours des « documents contredisant le récit mensonger qui a été fait de la réunion de la commission d’appel de la fédération du 30 juin ».

>> A lire aussi : Prétendus liens Altrad-Laporte: «Si c'est avéré, c'est grave et choquant», estime Paul Goze