Italie: «J'ai l'impression de jouer au water-polo», Gigi Buffon démonte l'arbitrage vidéo

FOOTBALL Le capitaine de la Juve parle de «foot de laboratoire»...

N.C. avec AFP

— 

Gigi Buffon, le gardien de la Juventus Turin, le 13 août 2017.
Gigi Buffon, le gardien de la Juventus Turin, le 13 août 2017. — Gregorio Borgia/AP/SIPA

L'arbitrage vidéo, très peu pour lui. Gianluigi Buffon a fait part samedi de son scepticisme quant à cette nouveauté introduite cette saison en Serie A. «La VAR ne me plaît pas. J'ai l'impression de jouer au water-polo (un sport où les arrêts de jeu sont très fréquents). On ne peut pas s'arrêter toutes les trois minutes», a déclaré l'emblématique gardien après le match Genoa-Juventus, remporté 4-2 par son équipe et lors duquel les deux clubs ont obtenu un penalty sifflé après intervention de l'assistant-vidéo.

«Ca sera un instrument très utile quand il sera utilisé avec parcimonie. Là, les arbitres ne prennent plus de décision. Ils risquent de perdre leur sensibilité», a ajouté Buffon, qui la semaine dernière face à Cagliari avait repoussé un penalty, déjà accordé après recours à la VAR.

>> A lire aussi: Un peu marre de la vidéo? Infantino est lui «extrêmement heureux»

Samedi, la Juventus a d'abord été sanctionnée d'un penalty pour une faute de Rugani que l'arbitre central n'avait initialement pas sifflée. Elle en a ensuite obtenu un pour une faute de main d'un défenseur du Genoa. Là encore, l'arbitre central n'avait pas sifflé dans un premier temps. «Aujourd'hui, je n'en aurais pas sifflé un seul. On peut toujours dire qu'ils y étaient tous les deux, mais seulement dans le faux foot, le foot de laboratoire», a estimé Buffon.