Mercato: «Le PSG a voulu baiser le Barça», l'agent de Seri est furieux

FOOTBALL Selon Franklin Mala, Nice a fait monter les enchères au dernier moment parce que le PSG a fait semblant d’être intéressé par son joueur…

N.C.

— 

Jean-Michael Seri lors de Nice-Naples en tour préliminaire de Ligue des champions, le 22 août 2017.
Jean-Michael Seri lors de Nice-Naples en tour préliminaire de Ligue des champions, le 22 août 2017. — CIAMBELLI/SIPA

L’affaire semblait entendue, et puis tout a capoté au dernier moment. Jean-Michaël Seri, en contact plus qu’avancés avec le Barça, s’est éloigné de la Catalogne. En tout cas pour le moment. Les Blaugrana ont stoppé les négociations mercredi, officiellement « pour raisons techniques », selon la presse espagnole. Franklin Mala, le représentant du milieu de terrain de Nice, a d’autres explications.

Interrogé par la RAC1 mercredi soir, il a sorti la sulfateuse pour charger le PSG et le rôle qu’aurait eu le club dans l’échec du transfert. D’accord pour mettre 35 millions d’euros sur la table, le Barça aurait très mal pris que les Niçois en réclament finalement 50. La cause de cette surenchère ? Le soudain intérêt du club parisien. « Le PSG s’est manifesté il y a trois jours. Maintenant, il fait pression sur le club (Nice) pour prendre le joueur, c’est fou. Ils veulent juste le faire pour b… le Barça », a dit Franklin Mala.

L’agent a ajouté que son joueur ne voulait pas aller au PSG, et que « son rêve a toujours été de jouer à Barcelone parce que c’est un club immense ». Un peu de patience, si les Catalans veulent vraiment engager l’Ivoirien, l’affaire pourrait être relancée aussi vite qu’elle s’est arrêtée.