Si Marion Bartoli s'en est sortie, c'est (aussi) grâce à sa victoire à Wimbledon en 2013

TENNIS L'ancienne championne a accordé une interview au Times en ce début de tournoi...

N.C.

— 

Marion Bartoli est apparue très en forme lors de l'édition 2017 de Roland-Garros.
Marion Bartoli est apparue très en forme lors de l'édition 2017 de Roland-Garros. — STEPHANE ALLAMAN/SIPA

Elle l’a déjà dit à plusieurs reprises : Marion Bartoli a failli mourir à cause de la mystérieuse infection qui la faisait « dépérir » lors des premiers mois de l’année 2016. Amaigrie, sans forces, elle a touché le fond, avant d’annoncer sa guérison en fin d’année dernière. A l’occasion du début du tournoi de Wimbledon ce lundi, l’ancienne joueuse française est revenue sur cette période dans les colonnes du Times.

Consultante pour une chaîne de télévision lors de la dernière édition, elle était alors au plus bas. « Je ne savais pas si je serai encore vivante le lendemain matin. Mais je me disais que si je devais mourir à Wimbledon, je l’accepterai », raconte-t-elle au journal anglais.

Marion Bartoli s’est alors épanchée sur ce qui l’a fait tenir, entre autres : sa victoire sur le gazon anglais en 2013. Hospitalisée, elle n’avait la force de rien faire… sauf regarder en boucle les deux derniers jeux de sa finale face à Sabine Lisicki.

Heureusement, tout cela est bien loin aujourd’hui. L’ancienne championne a repris des forces et des formes, comme on l’a vu lors du dernier Roland-Garros, et a de belles perspectives devant elle. « Je me sens de nouveau vivante et prête pour fonder une famille, indique-t-elle. Chaque jour, je me sens bénie d’être à nouveau en bonne santé. »