Une marche le 4 octobre 2009 à Toulouse en mémoire du supporteur de foot français Brice Taton, 28 ans, lynché le 29 septembre avant une rencontre entre  l'équipe de Toulouse et le Partizan Belgrade en Europa League
Une marche le 4 octobre 2009 à Toulouse en mémoire du supporteur de foot français Brice Taton, 28 ans, lynché le 29 septembre avant une rencontre entre l'équipe de Toulouse et le Partizan Belgrade en Europa League — REMY GABALDA AFP

FOOTBALL

Meurtre de Brice Taton: Un supporter du Partizan Belgrade condamné à douze ans de prison

Une petite « victoire » pour les proches et la famille de Brice Taton…

Un Serbe de 32 ans a été condamné mercredi à douze ans de prison pour le meurtre du supporter toulousain Brice Taton en 2009 à Belgrade. Le supporter toulousain, dont l’un des virages du Stadium porte aujourd’hui le nom, avait été sauvagement battu à mort par des supporters serbes dans le cadre d’un match du TFC contre le Partizan en Europa League.

Djordje Prelic, supporteur du Partizan Belgrade, avait été condamné en janvier 2012 en appel à 15 ans de prison par contumace car il était en fuite. Treize autres hooligans du club belgradois avaient alors été condamnés à des peines de quatre à quinze ans de prison.

>> A lire aussi : Meurtre de Brice Taton: Le chef présumé du groupe de hooligans serbes arrêté

Prelic, présenté dans les médias serbes comme l’ex-chef de file du groupe de supporters Alcatraz, considéré comme un noyau dur des hooligans du Partizan, a été arrêté en février 2013 à Barcelone et extradé en 2014 vers la Serbie. Il avait demandé à être rejugé et nié toute implication dans le meurtre.

Slobodan Ruzic, l’avocat serbe de la famille Taton, a salué le tribunal « qui a résisté aux pressions » exercées selon lui au cours des huit dernières années pour présenter le décès du supporter français comme un accident.