Dortmund-Monaco: Le boss du Borussia admet avoir pensé à déclarer forfait

FOOTBALL Hans-Joachim Watzke a finalement décidé de ne pas offrir cette «victoire» aux auteurs de l'attaque...

W.P.

— 

Raphael Guerreiro et Thomas Tuchel
Raphael Guerreiro et Thomas Tuchel — AFP / Norbert SCHMIDT / AFP

Dortmund n'était pas loin de déclarer forfait pour le match contre Monaco et donc offrir à l'ASM une qualification sur tapis vert. C'est le patron du club de Dortmund, Hans-Joachim Watzke qui l'affirme dans Der Spiegel. 

« Cela aurait été une victoire pour les auteurs de l'attaque »

« Je me suis brièvement demandé si nous ne devions pas nous retirer totalement de la compétition », dit-il dans une interview au magazine Der Spiegel, « mais cela aurait été une victoire pour les auteurs de l'attaque ».

Dortmund a finalement joué le quart de finale de Ligue des champions contre Monaco mercredi, moins de 24 heures après l'attentat contre le bus de l'équipe, qui a fait deux blessés dont le joueur Marc Bartra.

La direction a laissé le choix aux joueurs

Watzke, directeur exécutif du club, a confirmé avoir dit aux joueurs que chacun était libre de jouer ce match ou pas: « J'ai dit: "si quelqu'un ne se sent pas en état de jouer, il peut le dire à l'entraîneur". Nous aurions totalement compris et nous aurions offert toute forme de soutien possible », ajoute-t-il.

Plusieurs joueurs ont vivement critiqué après coup la décision de faire disputer le match aussi rapidement, mais aucun n'a refusé d'entrer sur le terrain. Les Allemands, visiblement perturbés, se sont inclinés 3 buts à 2, et ont fortement hypothéqué leurs chances de qualifications avant le match retour au Louis II.