Coupe Davis: Gasquet et Simon font le job contre les Japonais... La France presque qualifiée

Tennis Richard Gasquet et Gilles Simon ont tenu leur rang contre les japonais vendredi...

A.F., avec AFP
— 
Richard Gasquet a même eu droit à un câlin avec son capitaine
Richard Gasquet a même eu droit à un câlin avec son capitaine — TOSHIFUMI KITAMURA / AFP

Journée parfaite pour les disciples de Yannick Noah en Coupe Davis. Les victoires respectives de Richard Gasquet et de Gilles Simon leur permettent de mener 2 à 0 face à des Japonais surpassés de tous les côtés mais surtout privés de leur star Kei Nishikori, 5e mondial.

Vendredi à Tokyo, Gasquet a commencé sa rencontre pas si serein que ça « Croyez-moi, je ne suis pas confiant du tout. Je vais aller sur le court et faire de mon mieux pour gagner », avait-il prévenu. Finalement, on a eu droit à une démonstration du Français qui a usé de toutes ses qualités pour surpasser le Nippo-américain dans tous les secteurs de jeu.

Au bout de 2h02 et sur une énième double-faute du Japonais, le match se concluait sur un cinglant 6-2,6-3,6-3. « C'est toujours agréable de ne pas être blessé et de pouvoir jouer son tennis. Je peux jouer à 100 % et le plaisir est là. J’étais au-dessus de lui, aujourd’hui (vendredi). Je suis content de l’avoir prouvé. Je me suis rendu le match serein », a déclaré #Richard2017 a la fin de la rencontre.

Gilles Simon également victorieux sans lacher un set

Après cette entrée en matière fracassante, Gilles Simon se devait de confirmer face à Yoshihito Nishioka, numéro 2 japonais et 85e mondial. Préféré à Lucas Pouille, pourtant mieux classé que lui, Gillou a parfaitement répondu aux attentes.

Même s’il a eu un peu de mal à rentrer dans le match, il s’est ressaisi pour remporter la rencontre en 1h59 sur le score de 6-3,6-3,6-4, « Pour l’instant, mission accomplie », expliquait Yannick Noah à la fin du match, presque trop modestement.

Demain, place au double avec Nicolas Mahut et Pierre-Hugues Herbert. Ils seront a priori opposés à Yuichi Sugita et Yasutaka Uchiyama mais leur entraineur peut changer d’avis à tout moment jusqu’à une heure avant le début du match.