Dakar 2017: Amputé des quatre membres, Philippe Croizon a fini la course

RALLYE-RAID Il conduisait un buggy avec un joystick...

R.B. avec AFP

— 

Philippe Croizon dans son buggy adapté le 30 décembre 2016.
Philippe Croizon dans son buggy adapté le 30 décembre 2016. — FRANCK FIFE / AFP

Il a réussi son incroyable défi. Amputé des quatre membres, Philippe Croizon a terminé samedi le Dakar à la 47e position au classement général. Connu pour avoir traversé la Manche à la nage en 2010, le Français conduisait un buggy à l’aide d’un joystick hydraulique activé avec son bras droit.

S’il finit à plus de cinquante-deux heures derrière le vainqueur de la course Stéphane Peterhansel, Philippe Croizon a « appris ce qu’était le Dakar, des galères tout le temps, mettait-il en avant lors de la journée de repos, le 8 janvier. Combien de fois j’ai craqué, j’ai pleuré, j’ai hurlé, et on se calme, on se ressaisit, on réfléchit et on repart ».

« C’est dur, c’est fatigant mais je prends du plaisir, expliquait-il. En termes de pilotage, je prends mon pied car j’ai vraiment mon bolide en main. » Une semaine plus tard, le voici à l’arrivée.