Vendée Globe: Le Cleac'h va franchir le Cap Horn... Attanasio décore son bateau... Le journal de la course

VOILE Armel Le Cléac'h va quitter les mers du sud pour se projeter dans la dernière ligne droite de la course...

W.P.

— 

Armel Le Cléac'h est toujours en tête de la course
Armel Le Cléac'h est toujours en tête de la course — Damien MEYER / AFP

Il file à toute allure, Armel. Toujours en tête du Vendée Globe le skipper sur Banque Populaire VIII sera sans surprise le premier à franchir le cap Horn dans la journée. Le Cléac’h navigue actuellement à un peu moins de 20 nœuds et continue de creuser l’écart sur Alex Thomson, fortement ralenti pendant la nuit et qui peine à retrouver de la vitesse. Il va quasiment deux fois moins vite que celui qu’il a accompagné pendant la moitié de la course avant de craquer.

Le classement

1- Armel Le Cléac’h (Banque Populaire VIII)

2- Alex Thomson (Hugo Boss)

3- Jérémie Beyou (Maître Coq)

4- Jean-Pierre Dick (St-Michel Virbac)

5- Yann Eliès (Quéguiner/Leucemie-espoir)

« Tu peux pisser dehors », la folle vacation de Jean Le Cam

Il est toujours de bonne humeur, le roi Jean. Même quand le téléphone sonne alors qu’il dort profondément sur son pouf roro, le skipper français n’arrive pas à être de mauvaise humeur, ni à laisser son humour de côté au moment de décrocher lors de sa vacation du jour.

« Cela fait des jours que c’est une mer plus plate. C’est carrément agréable. On peut aller dehors. Tu peux pisser dehors si t’as envie », plaisante Jean Le Cam avant d’évoquer son pouf, qu’il considère presque comme un ami tel Tom Hanks avec Wilson. « A chaque matossage, je bouge roro. Et il faut le mettre comme il faut. Il faut le niveler, roro. Une fois que c’est fait, il faut s’allonger sans marcher dessus. C’est un sacré animal, le roro. Il faut bien répartir les billes. » sacré Jean.

Quand Romain Attanasio découvre que Noël est dans deux jours

Quand on se tape des conditions climatiques déplorables, on a autre chose à faire que de cocher les cases de son calendrier de l’Avent. Du coup, Romain Attanasio ne se rend compte que maintenant que Noël approche à très grands pas. Heureusement pour le skipper, la fête n’est pas encore passée.

Attanasio avait la chance d’avoir quelques décorations de Noël et un bonnet de papa Noël. Autant dire qu’à partir d’aujourd’hui et pendant les prochains jours, ça sera ambiance Santa sur le bateau du Français.