Vernet Basualdo, un puma sort de l'ombre

N. S. - ©2007 20 minutes

— 

Il est sans doute la plus méconnue des recrues stadistes de l'été. Cependant, Alberto Vernet Basualdo a déjà laissé entrevoir son potentiel lors du match pour la 3e place de la Coupe du monde. Titulaire au talonnage des Pumas, le puissant Argentin (1,81 m, 113 kg) a largement contribué au carton infligé aux Bleus (34-10), après avoir traversé le Mondial dans l'ombre du Clermontois Mario Ledesma. « Je n'ai débuté que deux rencontres, contre la Namibie et la France, mais il faut dire que Mario est une référence du rugby argentin », lâche-t-il modestement, en espagnol.

A 25 ans, Vernet Basualdo vient de signer son premier contrat professionnel (de deux saisons). « En Argentine, je m'entraînais déjà comme si j'étais pro, précise le jeune homme, dont une partie des ancêtres vivaient dans la région toulousaine. La différence, ce sont les infrastructures. Ici, on n'a qu'à s'occuper de rugby. » Naturellement proche de ses compatriotes Hasan et Albacete (chez lequel il habite en attendant l'arrivée de sa fiancée), Vernet Basualdo affirme se sentir « comme à la maison » à Toulouse. Débarqué fin octobre, il n'a pour l'instant disputé que dix minutes en rouge et noir, samedi à Edimbourg (15-19). Pour le reste de la saison, à commencer par dimanche contre le Leinster, il devra composer avec la concurrence de William Servat et de Virgile Lacombe. « Je veux essayer de jouer le plus possible », lance simplement le solide talonneur, également capable d'évoluer comme pilier gauche.