VIDEO. Finales NBA: Un énorme LeBron James relance Cleveland-Golden State

BASKET La star des Cavaliers a inscrit 41 points...

R.B. avec AFP

— 

LeBron James dunke lors de Golde State-Cleveland le 13 juin 2016.
LeBron James dunke lors de Golde State-Cleveland le 13 juin 2016. — Marcio Jose Sanchez/AP/SIPA

LeBron James a conduit Cleveland à une nette victoire face à Golden State 112 à 97 dans le match N.5 de la finale 2016 et brutalement brisé le rêve des Warriors de conserver leur titre de champion dès lundi devant leur public.

«King James» n'est pas le roi de la NBA pour rien: alors que son équipe était au bord de la défaite et qu'il était conspué par le bruyant public de l'Oracle Arena à chaque fois qu'il avait le ballon en mains, il a réalisé son meilleur match de la finale, voire de sa saison.

La star des Cavaliers a martyrisé les champions en titre dans leur salle où ils n'avaient concédé jusqu'à lundi que trois défaites cette saison, avec son impact physique, ses 41 points, 16 rebonds, sept passes décisives et trois contres.

Cleveland, mené trois victoires à deux, n'a toujours plus le droit à l'erreur, mais la franchise de l'Ohio, en quête de son premier sacre, peut revenir à la hauteur de Golden State dès jeudi lors du match N.6 programmé dans sa salle.

Golden State a pourtant bien débuté ce match qui pouvait lui offrir le cinquième titre NBA de son histoire: Klay Thompson, survolté, lui a donné jusqu'à sept points d'avance dès la première période.

Mais à partir de la 2e période, Cleveland a pris nettement le dessus grâce à James, mais aussi à Kyrie Irving.

Le meneur des Cavaliers, souvent dans l'ombre de son illustre coéquipier, a été décisif et impressionnant avec ses 41 points (17 sur 24 au tir), mais aussi son marquage très agressif sur Stephen Curry, limité à 25 points (8 sur 21 au tir).

«On a joué à un rythme incroyable, on a vraiment haussé notre niveau de jeu par rapport au match N.4, il faudra conserver cette agressivité dans notre salle», a analysé Irving qui est devenu le deuxième joueur de l'histoire après Wilt Chamberlain à dépasser les 40 points et les 70% de réussite dans un match d'une finale NBA.

«Notre état d'esprit pour ce match était de tout faire pour prolonger cette finale et ne pas avoir des regrets, on a réussi un très grand match, ce qu'a fait Kyrie est pour moi l'une des plus grandes performances que j'ai jamais vue», a apprécié «King James».

L'absence de Draymond Green, suspendu pour ce match après une altercation avec James lors du précédent match, a pesé lourd: l'ailier fort qui tourne à 14,8 points et 9,3 rebonds par match depuis le début de la finale, est un élément-clef de Golden State.

Son retour pour le match N.6 pourrait changer la donne.

«On a travaillé dur toute la saison pour en arriver là, on est déçu de ne pas avoir "fini" cette finale à la maison, mais on va tout faire pour remporter ce titre jeudi», a espéré Curry.

«On a mal joué, ils ont mieux joué que nous, mais je préfère être encore dans notre situation que dans la leur», a conclu Steve Kerr, l'entraîneur de Golden State.