Italie: L'Inter Milan racheté à 70% par le groupe chinois Suning

FOOTBALL Les Chinois vont verser 270 millions d'euros pour la transaction...

N.C. avec AFP

— 

Icardi et Felipe Melo lors d'Inter Milan-Empoli, à San Siro, le 7 mai 2016.
Icardi et Felipe Melo lors d'Inter Milan-Empoli, à San Siro, le 7 mai 2016. — Daniel Dal Zennaro/AP/SIPA

Le géant chinois de distribution de produits électroniques et d'électroménager Suning a racheté près de 70% des parts du club italien de l'Inter Milan, a annoncé lundi l'entreprise. Le club a confirmé l'information, précisant qu'une conférence de presse aurait lieu dans la matinée. 

>> A lire aussi: Pourquoi la Chine se découvre-t-elle une passion pour le foot? 

Suning va verser 270 millions d'euros pour la transaction, la dernière d'une série d'investissements spectaculaires d'entreprises chinoises dans le football européen, encouragées par le président chinois Xi Jinping, fan déclaré du ballon rond.

L'homme d'affaires indonésien Erick Thorir, qui avait acheté 70% des parts du club 18 fois champion d'Italie il y a trois ans, verra désormais sa participation tomber à «environ 30%», selon une annonce de Suning sur son compte officiel de microblog Suning Sport. Suning «deviendra un soutien inébranlable pour que l'Inter Milan retrouve sa splendeur», a déclaré le président du groupe chinois, Zhang Jindong, sur Suning Sport. Le groupe chinois «fournira des fonds à l'Inter Milan pour l'achat de nouveaux talents», a aussi indiqué l'entreprise.