Privé d'Euro mais vainqueur de la Ligue des champions, Benzema se dit «puissant mentalement»

FOOTBALL L'attaquant français n'est pas consolé grâce à cette victoire mais il l'apprécie à sa juste valeur...

N.C. avec AFP

— 

Karim Benzema a remporté la deuxième Ligue des champions de sa carrière, avec la victoire du Real Madrid contre l'Atletico, le 28 mai 2016 à Milan.
Karim Benzema a remporté la deuxième Ligue des champions de sa carrière, avec la victoire du Real Madrid contre l'Atletico, le 28 mai 2016 à Milan. — Manu Fernandez/AP/SIPA

Il ne jouera pas l'Euro, mais sa saison sera belle quand même. Karim Benzema a remporté la deuxième Ligue des champions de sa carrière, samedi, avec la victoire du Real Madrid aux tirs au but face à l'Atletico. «Je suis puissant mentalement», a-t-il lâché devant les médias au sujet de sa saison, dont il se dit fier même si «on a essayé de le mettre tout en bas».

Quel est votre sentiment après cette victoire ?

C'est fantastique, on entre un peu plus dans la légende du Real Madrid. Et sur un plan personnel, je suis très content et très fier de ma saison même si on a essayé de me mettre tout en bas. Mais bon, je suis fort, je suis fort mentalement. Je ne lâche rien et voilà, aujourd'hui je suis content, j'ai ma deuxième Ligue des Champions en poche. Je joue dans le meilleur club du monde et je suis heureux, tout va bien pour moi.

Ça n'a pas été simple face à l'Atletico...

C'est toujours des matchs difficiles parce que c'est une bonne équipe qui pose beaucoup de problèmes. Physiquement, ils étaient présents mais on n'a rien lâché. C'est toujours la meilleure équipe qui l'emporte.

Zidane a transformé cette équipe...

Il a su apporter quelque chose d'autre, avec son discours. Il a changé pas mal de choses, il a apporté ses idées, il est proche des joueurs, on a confiance en lui. Moi personnellement, je suis fier que Zizou m'entraîne. C'est une légende, c'est la légende française.

>> A lire aussi: La fête de dingo des Madrilènes après la victoire en Ligue des champions

Est-ce qu'il vous a soutenu après qu'on vous ait privé de l'Euro ?

Lui, le président, ma famille, mes amis, mes coéquipiers, ils ont toujours été derrière moi. Merci à eux, mais je le répète, je suis puissant mentalement.

Et comment allez vous vivre cet Euro ?

Je vais le suivre comme un supporter. Je leur souhaite d'aller le plus loin, d'essayer de gagner. Bonne chance à tous mes coéquipiers.

Vous en avez parlé avec Varane, qui a dû déclarer forfait ?

Je suis déçu pour lui. Il avait vraiment envie de jouer cet Euro. Après, je ne sais pas comment ils se sont arrangés avec le sélectionneur, parce qu'ils ont pris une décision quand même assez rapide. Il faut faire avec, il y a d'autres joueurs, j'espère qu'ils vont répondre présent.

Ce succès vous console de votre absence à l'Euro ?

Mais ça n'a rien à voir, il ne faut pas parler de l'Euro. Je suis déçu depuis que le président a dit que je ne venais pas. Mais c'est la vie, il faut continuer. Je joue dans le meilleur club du monde, je gagne ma deuxième Ligue des Champions. Tout va bien.

To be continued🚀😎

A video posted by Karim Benzema (@karimbenzema) on