Leicester champion: Mais où était passé Claudio Ranieri, qui n'a pas participé à la fête?

FOOTBALL L'entraîneur italien mangeait avec sa mère dans la journée...

R.B. avec AFP

— 

Claudio Ranieri lors du match entre Manchester United et Leicester le 1er mai 2016.
Claudio Ranieri lors du match entre Manchester United et Leicester le 1er mai 2016. — Magi Haroun/Shutterstoc/SIPA

Leicester a créé l'un des plus grands exploits de l'histoire de la Premier League mais son coach n'a pas participé à la fête. Artisan du titre des Foxes, Claudio Ranieri n'a pas montré sa tête lors des festivités du sacre lundi. 

Dimanche, il avait assuré après le nul des Foxes contre Manchester United (1-1) qu'il ne pourrait assister à la rencontre des Spurs, son dauphin, car il reviendrait à ce moment-là d'un déplacement express en Italie pour déjeuner avec sa mère.

Pour avoir des nouvelles, il fallait filer dans la salle de presse de Chelsea. La voix «tremblante», il a appelé son homologue des Blues Guus Hiddink pour le remercier «cinq fois» de lui avoir offert le titre avec son nul contre Tottenham lundi (2-2), a révélé ensuite le Néerlandais.

>> A lire aussi : >> VIDEO. LE moment où les joueurs de Leicester savent qu'ils sont champions

«Claudio nous a appelé et nous a remercié pour ce que l'on avait fait, surtout en deuxième période», a déclaré Hiddink en conférence de presse après le nul contre les Spurs qui offre à Leicester son premier titre de champion en 132 ans d'existence. «Je l'ai félicité pour son titre».

«Je n'ai pas pu voir de larmes car il n'y avait pas d'image mais sa voix tremblait un peu. Cinq fois il m'a dit merci parce que l'émotion montait», a-t-il ajouté.

Un peu plus tard dans la soirée, le site officiel de Leicester a publié une interview de son entraîneur où il se disait «fier du travail accompli». «Je suis un homme pragmatique, je voulais juste gagner match après match et aider mes joueurs à progresser semaine après semaine. Je n'ai jamais trop pensé jusqu'où cela nous emmènerait.» Ca ne nous dit toujours pas où il était lors de ce moment historique.