Affaire Serge Aurier: «Le cadet de mes soucis» répond Jean-Christophe Cambadélis

FOOTBALL Le patron du PS, intérrogé sur la vidéo insultante du joueur parisien, a préféré évoquer la situation d'Ikéa, soupçonné de fraude fiscale...

A.M. avec AFP

— 

Serge Aurier, le 13 décembre 2015.
Serge Aurier, le 13 décembre 2015. — Stephane ALLAMAN/SIPA

Le rapport entre Serge Aurier et le Parti socialiste? Jean-Christophe Cambadélis. Le premier secrétaire du PS, intérrogé sur l'affaire de la vidéo insultante du joueur du PSG, préférerait que les médias parlent de la situation d'Ikéa, que des eurodéputés accusent d'avoir soustrait un milliard d'euros d'impôts en Europe, plutôt que de la vidéo du joueur du PSG Serge Aurier, «le cadet de mes soucis».

«Je vois bien que tout le monde parle de cette affaire»

«Ce matin, je vois bien que tout le monde parle de cette affaire qui est lamentable mais pour moi, ce n'est pas l'affaire la plus importante. L'affaire la plus importante, c'est le fait qu'Ikéa ait soustrait à l'ensemble de l'Europe ses impôts, plus d'un milliard d'euros. Ca, c'est l'information», a déclaré M. Cambadélis sur France Info. «Qu'une grande entreprise ait volé l'ensemble des contribuables européens, on pourrait en faire des tonnes. Que Aurier ait déconné devant son (application) Periscope c'est vraiment le cadet des soucis», a poursuivi le député de Paris.