Ballon d'Or: Luis Enrique aurait préféré que tous les finalistes soient du Barça

FOOTBALL Les Barcelonais Neymar et Lionel Messi figurent parmi les finalistes du Ballon d'Or, qui sera remis en janvier 2016, aux côtés de Cristiano Ronaldo, l'attaquant du Real Madrid...

R.B. avec AFP

— 

Luis Enrique en conférence de presse le 23 novembre 2015.
Luis Enrique en conférence de presse le 23 novembre 2015. — Manu Fernandez/AP/SIPA

Deux sur trois, ce n'est pas assez. L'entraîneur du FC Barcelone Luis Enrique a déclaré mardi qu'il aurait préféré que ses joueurs monopolisent les trois places de finalistes du Ballon d'Or 2015. Or, le Madrilène Cristiano Ronaldo s'est glissé aux côtés des Barcelonais Lionel Messi et Neymar dans la sélection annoncée la veille.

«En tant qu'entraîneur, je souhaite toujours que tous mes joueurs figurent dans toutes les listes. Mais il faut comprendre qu'il y a aussi d'autres joueurs issus d'autres équipes et qui ont un très bon niveau», a commenté le technicien blaugrana en conférence de presse. «Je serais ravi si tous mes joueurs y figuraient à chaque fois.»

Le Brésilien Neymar, âgé de 23 ans, a été retenu pour la première fois lundi parmi les finalistes du Ballon d'Or qui sera remis le 11 janvier, face à Ronaldo, trois fois sacré (2008, 2013, 2014) et Messi, quadruple lauréat (de 2009 à 2012) et grand favori.

Mais lors du gala de remise des trophées de la Ligue professionnelle espagnole, lundi soir, Neymar et Messi ont avoué qu'ils auraient aimé voir également parmi les finalistes leur compère uruguayen Luis Suarez, partie prenante avec eux du somptueux triplé Liga-Coupe-Ligue des champions du Barça au printemps.

«Comme je n'ai pas de pouvoir de décision, ni la possibilité de changer les joueurs choisis, je ne me prononce pas», a réagi Luis Enrique.

Le plus beau but de l'année? «Celui de Messi»

Le technicien a également jugé Messi digne du prix Puskas du plus beau but de l'année, pour celui inscrit par l'Argentin contre l'Athletic Bilbao en finale de Coupe du Roi fin mai (3-1) est nommé. «Le but le plus difficile est celui inscrit lors de la finale de la Coupe contre l'Athletic. Dribbler ainsi quatre joueurs dans une finale...», a analysé le technicien. «Pour moi, le but qui a le plus de mérite est celui de "Leo" Messi.»

Au passage, Luis Enrique s'est montré reconnaissant d'avoir été retenu pour le prix du meilleur entraîneur de l'année mais il a dit devoir cette distinction avant tout à ses joueurs.

«Le fait d'apparaître dans ce type de prix est clairement dû au rendement spectaculaire de l'équipe la saison dernière», a conclu l'entraîneur.