Michel Platini dénonce «une instruction à charge» de la Fifa

FOOTBALL L'appel du président de l'UEFA a été rejeté...

A.M. avec AFP

— 

Michel Platini, le président de l'UEFA, le 28 mai 2015 à Zurich.
Michel Platini, le président de l'UEFA, le 28 mai 2015 à Zurich. — FABRICE COFFRINI / AFP

Suspendu mais pas silencieux. Michel Platini, suspendu 90 jours début octobre par la Fifa, a vu son appel rejeté par la Fifa mercredi. Tant qu’il est suspendu, le président de l’UEFA ne peut pas faire valider sa candidature à la succession de Sepp Blatter. L’ancien n°10 de l’équipe de France a dénoncé par la voix de son avocat une « instruction uniquement à charge ».

Platini fait « confiance au TAS »

Michel Platini a par ailleurs expliqué sa volonté de saisir le Tribunal arbitral du sport de Lausanne pour contester sa suspension. Le Français fait « confiance au TAS pour le rétablir dans tous ses droits », jugeant cet organe « indépendant, sérieux ».

La sanction frappant Sepp Blatter a également été confirmée, mais le Suisse ne compte pas se présenter. Le président français de l’UEFA et le président démissionnaire suisse de la Fifa sont suspendus de leur fonction et de toute activité liée au football jusqu’au 5 janvier, notamment pour un paiement controversé du second au premier de 1,8 million d’euros en 2011, pour un travail de conseiller achevé en 2002.