Real Madrid - Barça: Le Clasico est «en totale sécurité», assure la fédération espagnole

FOOTBALL Le Real Madrid et le Barça s'affronteront samedi, une semaine après les attentats de Paris...

R.B. avec AFP

— 

Neymar face à Sergio Ramos lors du Clasico le 22 mars 2015.
Neymar face à Sergio Ramos lors du Clasico le 22 mars 2015. — Manu Fernandez/AP/SIPA

Le président de la Ligue professionnelle espagnole Javier Tebas s'est dit certain que le Clasico du Championnat d'Espagne entre le Real Madrid et le FC Barcelone se déroulerait «en totale sécurité» samedi au stade Santiago-Bernabeu (18h15) après les violents attentats qui ont endeuillé Paris.

«La police contrôlera et je suis certain que nous serons en totale sécurité», a déclaré le dirigeant lors d'un entretien avec l'AFP.

>> A lire aussi : Lionel Messi (presque) forfait pour le clasico face au Real Madrid

«L'Espagne a déjà été visée par le terrorisme jihadiste (à Madrid en 2004) mais je crois que c'est une question que la police doit gérer. Quand il arrive n'importe où en Europe des événements de l'ampleur de ceux de Paris, des mesures sont prises dans tous les pays. Evidemment, il faut prendre des mesures cette semaine pour garantir davantage de sécurité pour tout le monde. C'est un domaine où la police sait quoi faire.»

Plus de 80.000 spectateurs attendus au stade Santiago-Bernabeu

Après les attentats perpétrés vendredi dans la capitale française, qui ont fait au moins 129 morts, les matchs amicaux Belgique-Espagne à Bruxelles et Allemagne-Pays-Bas à Hanovre ont dû être annulés mardi face à la menace de nouvelles attaques.

Le clasico, qui devrait rassembler 81.000 spectateurs au stade Bernabeu à Madrid, doit faire l'objet mercredi (18h30) d'une réunion extraordinaire de la commission antiviolence au siège du ministère de l'Intérieur, a fait savoir mardi soir le Conseil supérieur des sports espagnol (CSD).

Interrogé pour savoir si un hommage serait rendu aux victimes lors du clasico, Tebas a précisé que des minutes de silence avaient déjà été organisées le week-end dernier lors de rencontres de deuxième division et que la Ligue ne prévoyait pas de nouvelles actions.