Formule 1: Pour Niki Lauda, Ferrari n'est bon qu'à faire des Spaghettis

AUTO La directeur non-exécutif de Mercedes s'agace de voir la Scuderia plafonner...

Guilhem Richaud

— 

Niki Lauda (à droite), et le patron de Ferrari, Maurizio Arrivabene.
Niki Lauda (à droite), et le patron de Ferrari, Maurizio Arrivabene. — ATB/WENN.COM/SIPA

La Formule 1 n’a guère d’intérêt. Mercedes enchaîne les succès, et les courses sont loin d’être passionnantes. Au grand désarroi du public, mais aussi de l’écurie championne du monde elle-même.

Interrogé par Bild, Niki Lauda, directeur non-exécutif de Mercedes s’en est pris avec véhémence à son principal adversaire, Ferrari, après le nouveau doublé dimanche à Silverstone. « Ferrari n’est bon qu’à faire des spaghettis, a-t-il assuré au quotidien allemand. Ce n’est pas notre faute si leurs voitures sont vraiment trop lentes.

Vettel souvent troisième

Et le triple champion du monde connaît bien la maison puisqu’il a piloté quatre saisons dans les années 1970 pour la marque au cheval cabré, et décroché deux titres. Depuis le début de l’année, Ferrari a remporté qu’un seul Grand Prix, le deuxième, en Malaisie. Et si Vettel est monté sur le podium à Silverstone, il a, comme souvent, dû se contenter de la troisième place.