20 Minutes : Actualités et infos en direct
RUGBYXV de France: Trinh-Duc, Michalak, Médard…Qui ne sera pas dans la liste de Saint-André?

XV de France: Trinh-Duc, Michalak, Médard…Qui ne sera pas dans la liste de Saint-André?

RUGBYLe sélectionneur des Bleus annoncera mardi les noms de 36 joueurs retenus pour la Coupe du monde à l’automne…
François Trinh-Duc et Frédéric Michalak, le 21 novembre 2012 à Marcoussis.
François Trinh-Duc et Frédéric Michalak, le 21 novembre 2012 à Marcoussis. - F.Durand/SIPA
Julien Laloye

Julien Laloye

Quatre ans à tourner en rond et 82 joueurs essayés plus tard, le grand jour est arrivé pour Philippe Saint-André (PSA) et son staff. Mardi matin, sur les coups de 12h, le sélectionneur des Bleus va donner une liste élargie de 36 joueurs retenus pour la Coupe du monde 2015 en Angleterre (18 septembre-31 octobre), LA compétition qui pourrait sauver un mandat médiocre. Bien sûr, il faudra en enlever six, bien sûr il faudra compter avec les blessés éventuels au cours d’une préparation maousse, mais certains ne vont même pas espérer jusque-là. 20 Minutes vous donne la tendance à quelques heures de l’annonce de PSA.

Ceux qui y seront parce qu’ils sont indispensables

Saint-André a avoué il y a peu que 90 % des noms de sa liste étaient déjà couchés sur le papier depuis longtemps. Sans être aussi affirmatif que le coach des Bleus, il existe un noyau dur de joueurs, entre 10 ou 15, qui verront la Coupe du monde parce qu’ils font partie des cadres depuis 2011. A l’avant, Guirado a convaincu au talonnage, Mas, Papé, Maestri ou Dusautoir ne sont pas loin d’être irremplaçables. Chez les trois quarts, Tillous-Borde, Fofana, Huget, Dulin, Bastareaud, Guitoune ou Parra peuvent dormir tranquille cette nuit.



Ceux qui y seront même si on ne voit pas trop bien pourquoi

Chaque sélectionneur a ses chouchous. PSA, par exemple, adore Rémi Talès, sans doute pour son profil d’ouvreur « britannique » fiable au pied et dans le jeu, même si sa saison à Castres est loin d’être lumineuse, comme celle de son partenaire de club, Rory Kockott. Alexandre Dumoulin, le centre du Racing-Métro, a eu la chance de participer à la dernière -seule- victoire de référence des Bleus face à l’Australie en novembre. Il pourrait passer devant Mermoz ou Fickou malgré ses deux sélections toutes mouillées. Enfin, le Clermontois Chouly n’a jamais vraiment convaincu en numéro 8, mais il a souvent été préféré à Picamoles.



Ceux qui vont serrer les fesses pour y être

Ceux qui peuvent être très déçus mardi au moment du déjeuner se trouvent potentiellement ici, et cela concerne pas mal « d’historiques » du XV de France : Yannick Nyanga (troisième ligne, 40 sélections), Tomas Domingo (pilier, 36), Dimitri Szarzewski (talonneur, 78) sont en ballotage, et pas forcément favorable. Médard finit la saison en trombe, mais l’arrière toulousain part de loin par rapport à Spedding. Néanmoins, c’est à la charnière que cela va faire mal. Frédéric Michalak, meilleur buteur de l’ère Saint-André (83 % de réussite) s’est de nouveau blessé, et il divise toujours autant les observateurs. Un peu moins que François Trinh-Duc, cela dit, snobé par le staff tricolore depuis deux ans malgré son statut et son niveau avec Montpellier. Quant à Jules Plisson, il pourrait payer sa blessure à l’épaule au mauvais moment, même s’il a joué le dernier match des Bleus en Angleterre.



Ceux qui n’y seront pas mais qu’on aurait bien aimé voir quand même

Le débat a émergé cet hiver, mais il n’est pas allé plus loin que la nostalgie des époques dorées. Fallait-il rappeler les vieux de la vieille, ceux qui ont porté l’équipe de France des années 2000 jusqu’aux portes d’un titre mondial en Nouvelle-Zélande ? Aurélien Rougerie, Imanol Harinordoquy, Vincent Clerc ou Julien Bonnaire n’attendent que ça, et franchement, nous aussi. Dommage, cependant, que Christophe Lamaison n’ait plus l’âge d’être inclus dans le package. Enfin, puisque cette équipe n’enthousiasme plus grand-monde, comment se passer décemment de Teddy Thomas, l’arrière le plus excitant aperçu chez les Bleus depuis un bail ?



>> La liste de la rédaction des sports :

A l’avant : Guirado, Kayser, Szarzewski, Atonio, Mas, Slimani, Debaty, Domingo, Menini, Bonnaire, Harinordoquy, Flanquart, Dusautoir, Picamoles, Le Roux, Nyanga, Papé, Maestri, Lassalle, Vahaamahina

A la charnière : Trinh-Duc, Michalak, Plisson, Parra, Tillous-Borde

A l’arrière : Bastareaud, Mermoz, Fofana, Fickou, Lamerat, Huget, Nakaitaci, Dulin, Médard, Rougerie, Thomas

>> Vous êtes d’accord avec ces noms? Pas du tout? Vous aimeriez que Saint-André fasse confiance à d’autres joueurs? Venez nous le dire dans les commentaires et on comparera votre liste à la nôtre mardi.

Sujets liés